J’ai lu : Le jour où j’ai appris à vivre de Laurent Gounelle

Je suis une grosse liseuse, mais plutôt de polars depuis quelques années. Alors quand on m’a prêté Le jour où j’ai appris à vivre de Laurent Gounelle, ce livre de développement personnel assez loin de mon univers, je savais pas trop à quoi m’attendre.

L’histoire :

Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire, vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle.
C’est ce qui va arriver à Jonathan. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d’expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie…

Mon avis sur Le jour où j’ai appris à Vivre

Au début, cela m’a paru un peu cliché. Le côté je raconte une histoire mais je distille des conseils de vie de façon grossière m’a un peu dérangée. Alors oui c’est plus agréable de faire le bien autour de soi que d’essayer de les tromper. Ce n’est pas tant une histoire de karma que d’effet miroir. La plupart du temps quand quelqu’un sourit, ça donne envie de sourire aussi. Alors oui les plaisirs consuméristes n’ont qu’un court effet mais est-il besoin d’écrire tout un livre dessus ?

A la fin de la lecture, j’aurais finalement tendance à dire oui. Parce que c’est le genre de livre feel good qui vous met de bonne humeur. À la fin, vous vous sentez bien, rempli de bonnes résolutions. Laurent Gounelle est un auteur français mais avec une philosophie que j’avais trouvé au Danemark : l’importance de l’équilibre vie professionnelle et personnelle. Lorsque Jonathan passe plus de temps à lire des mails qu’à profiter d’un moment avec sa fille, c’est du temps perdu car aucun des deux ne profite vraiment du moment. En cherchant à tout prix à faire le meilleure résultat, notre héros oublie ce qu’il aimait dans son travail.

Alors oui, ce livre rappelle quelques évidences, mais ça fait souvent du bien de les réentendre relire. Et au moins cela permet de se questionner sur soi-même. Est-ce que des fois je perds de vue l’essentiel moi aussi ? Emportée par le tourbillon de la vie, est-ce que j’en profite vraiment ? Et puis, prendre le temps de lire, c’est déjà s’accorder un peu de temps pour soi!

Et vous, avez-vous déjà lu des livres de développement personnel ?


Ne manquez aucune publication publication de Fox and Fire

 Facebook / Twitter / Instagram / Hellocoton !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’enregistrer sur Pinterest!

9 commentaires Ajoutez les votres
      1. Ok. Alors rectification : en développement personnel, je lis régulièrement papoum qui m’apprend à ranger ma chambre, à m’habiller et à aller au pot… 😀

  1. Un livre qu’il faut prendre le temps de lire comme il faut prendre le temps de dire ses sentiments prendre le temps de s’arrêter et de regarder. Des évidences? C’est quand les choses sont si évidentes que l’on peut passer à côté.

    1. Oui c’est vrai. Mais ce qui m’avait gêné, c’était comment les conseils étaient donnés dans le livre. Je m’attendais à quelque chose de plus romancé et de moins « scolaire ».

  2. C’est le genre d’histoire qui je pense nous fait tous stresser quand on parle de voyance. Et si la personne qui nous sort les prédictions ne nous racontait que de mauvaises choses? Le stress! J’aime la façon dont le roman ne raconte pas une simple histoire mais j’aime la tournure en quelque chose de plus réflectif. Sinon j’adore les livres de développement personnel. Je pense que ces derniers temps je suis dans un constant état « gris ». Pas que ça ne va pas ou que ça va super mais plus « meh » du coup ce genre de livre m’aide à avancer et réfléchir un peu sur ma situation puis cela permet de piocher des conseils par-ci par-là!

    C’est marrant aujourd’hui je publiais mon article sur ma seconde expérience chez la voyante. Comme on dit « les grands esprits se rencontrent » héhé

    1. Hello Amandine! Ah, il faut que j’aille lire cet article alors!
      Je comprends ce que tu veux dire par le « meh ». Des fois, on a besoin de changer des choses dans sa vie pour y voir plus clair, pour plus profiter du moment. Des petits changements peuvent beaucoup apporter, mais encore faut-il quoi changer!

  3. Je ne connaissais pas ce livre. Merci pour la découverte ! Au vu de ton article, je suis sûre qu’il me plairait d’autant plus que je m’intéresse de plus en plus à tout ce qui tourne au développement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *