J’ai testé pour vous : la folie d’Instagram et des influenceuses

J’ai Instagram depuis des années mais j’ai longtemps été très peu active. Il faut dire que ma vie de preparationaire aux concours des grandes écoles de commerce n’était pas passionnante (coucou la bibliothèque! Coucou les fonctions dérivées ! Coucou le livre de géopolitique!). Et même, j’ai toujours eu du mal à poster des photos de moi-même ou de mes amis sur les réseaux sociaux. Appelez ça de la pudeur, même dans la « vraie » vie, j’ai tendance à être assez discrète.

Mes premiers pas sur Instagram

je suivais quand même quelques comptes, principalement des amis, et je postais des photos de concert de temps en temps. Au fil du temps, j’ai commencé à m’abonner à de plus en plus de comptes et de propositions en propositions, j’ai commencé à suivre des influenceuses, des blogueuses.

Quand on travaille dans le digital, la question des influenceurs est primordiale. Au fil des années, ces personnes ont su développer une audience engagée et leur pouvoir d’influence est une véritable aubaine pour les marques qui les courtisent. Des produits qu’on leur envoie gratuitement, aux invitations pour des soirées très sélectes en passant par des articles sponsorisés, un véritable business s’est créé et cela peu en faire rêver plus d’une personne. Qui n’a jamais voulu être invité à faire la fête pendant Calvi on the Rocks, hein ? Qui ?

A la recherche de la formule miracle

Alors j’ai commencé à m’intéresser au phénomène des influenceuses instagram (ben oui, même pas besoin de se casser la tête à écrire des articles!) et à poster plus régulièrement. Je me suis mise à faire des tests pour savoir quelle heure marchait le mieux pour mon type de contenu, quels hashtags et à partager ces découvertes avec une amie. Notre rituel du midi était de comparer nos photos, savoir si on avait ou non buzzé (notre notion de « buzz » était toute à fait relative). En quelques temps j’ai effectivement gagné des followers et de nombreux likes mais j’étais encore loin de la vitalité de certaines personnes (très très loin pour être honnête).

Si la technique de je follow et je like plein de photos est effectivement efficace, c’est long ! Et dans ma recherche de la célébrité (ou presque), j’ai évidemment été abordée par des petits bots 1kfollowers, free followers4instagram etc, vous voyez le tableau.

Comme je suis une fille curieuse (et flemmarde?) j’ai eu envie de tester. Bon, comme j’assumais pas totalement ce que j’allais faire, je me suis créé un faux compte, prétendument pour ce petit blog et j’ai posté un peu de contenu. Je suis partie du principe que, pour ma part, je ne suis jamais de compte sans photos. Et je me suis lancée. L’application que j’avais choisi fonctionne par une sorte d’échange de likes et de follows : on nous propose un certains nombres de photos et de comptes à suivre et on gagne au fur à mesure des pièces qu’on peut utiliser pour notre propre compte. J’ai donc liké plein de photos sans les regarder, suivi plein de comptes dont le contenu ne m’intéressait pas et j’ai gagné plein de followers ainsi que ma première photo a plus de 100 likes, le tout en quelques minutes. Cool!

Oui mais non ! Vu comment j’avais liké et suivi des comptes sans la moindre intention de les garder par la suite, je pouvais parier que c’était pareil de l’autre côté ! Avoir des followers juste pour avoir des followers mais qui n’interagissent pas d’eux même avec mon contenu n’allait pas faire de moi une star d’instagram. Tout au plus une tricheuse sans talent.

Alors je suis retournée voir ces fameux comptes d’influenceuses. Qu’avaient donc t-elles pu poster pour susciter autant d’engagement ? Eh bien il semblerait que le minimalist, les couleurs pastels, le blanc, le running et les smoothies soient à la mode. Comme du temps où j’allais sur Tumblr (d’ailleurs, qui va encore sur Tumblr ? J’y suis retournée il y a quelques semaines et j’ai découvert que les comptes que je suivais avait disparu tout comme moi).

Alors j’ai abandonné l’idée. Si je poste des photos que je trouve belles, il faut dire que mon compte instagram n’a pas vraiment de sens. C’est plus des tranches de vie, un ensemble hétéroclite de découvertes. Et je l’aime bien mon compte, quand je le regarde, c’est comme regarder un album photos, ça me rappelle des souvenirs. Pas concevable pour moi de ne poster que dans un seul thème ou dans une seule nuance de couleurs. Je fais l’inverse de ce que je préconise en général à mes clients. Et c’est tant mieux.

Être une influenceuse demande énormément de boulot et moi j’en ai déjà un. Même si leur vie peut faire rêver (c’est le but après tout), j’ai arrêté de croire qu’elles avaient juste de la chance.

Si malgré tout vous en avez envie, vous pouvez toujours suivre mon compte instagram (#PuteALikes)

11 commentaires Ajoutez les votres
  1. Je me sens moins seule d’un coup, plusieurs fois j’ai essayé de poster des photos avec les mêmes nuances de couleur ou avec les mêmes retouches pour faire comme les influenceuses mais j’ai vite abandonné ^^
    En tout cas moi je l’aime bien ton compte 🙂

  2. Instagram ça va ça vient. Il y a des périodes ou beaucoup de personnes vont liker, s’abonner et d’autres où ça va être le néant. J’ai moi même voulu faire des photos aux couleurs pastelles, produits de beauté sur fond blanc et j’ai trouvé ça tellement ennuyeux que lorsque j’ai décidé de transformer mon blog, où je parlais d’art, en blog voyage j’ai aussi supprimé ces photos  » d’influenceuses  » pour ne garder que mes péripéties. J’ai fini par me lasser de cette mode de  » fifille  » et mon compte marche bien mieux que quand je postais le dernier vernis Chanel parce que finalement j’ai trouvé ma voie et je pense que c’est ça l’essentiel d’un compte réussi peu importe le nombre d’abonnés.

  3. Tu sais à force de voir des thèmes partout personnellement je finis par préférer les photos postées tout simplement. Après tout le but principal d’Instagram est de regrouper nos photos alors pourquoi se prendre la tête avec un « thème ». J’avoue que je fais attention à l’esthétique de mon compte mais plutôt rangée par rangée 🙂 je trouve ça dommage que certaines personnes ne postent pas l’une ou l’autre photo car ça ne va pas avec la couleur du moment :/ au final tant que ton Instagram te plait je pense que c’est le principal!

  4. Enfin quelqu’un qui pense comme moi vis-à-vis de ce réseau social ! J’avoue que j’ai un peu du mal à faire décoller mon compte. Je poste une photo, j’ai de nouveaux abonnés puis moins de 48H après, 5 abonnés sont partis… C’est un peu déprimant. mais comme toi, être « influenceuse » n’est pas mon métier et j’ai un temps plein et une vie sociale (une vraie) à côté ! Et je n’ai surtout pas envie de poster des photos à la mode pour avoir plus de likes… Je veux du contenu qui me représente. Faire le contraire serait limite contre mes valeurs !
    Je suis bien contente de voir que visiblement je ne suis pas la seule à résister haha 🙂

    1. Je ne supporte pas les gens qui te follow juste pour que tu les follow et partent si tu ne le fais pas. C’est tellement frustrant de n’être vu que comme un fan potentiel. Je trouve que c’est limite un manque de respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *