J’ai testé pour vous : Coldplay au Grand Journal de Canal +

Cet été j’ai eu la chance d’aller à Rock en Seine avec une accréditation presse. C’était une expérience vraiment folle d’être (quasi) avec les mêmes autorisations qu’André Manoukian ou Philippe Manoeuvre et croiser mes héros dans l’espace VIP. Vous pouvez d’ailleurs lire mes critiques sur le site de Start IT : Rock en Seine – Jour 1Rock en Seine – Jour 2Rock en Seine – Jour 3.

La semaine dernière, j’ai testé une nouvelle expérience : assister à l’enregistrer d’une emission du Grand Journal de Canal + pour le passage de Coldplay. Pendant des années j’ai été une très grande fan de ce groupe, ce qui m’avait fait joindre l’équipe du site de fans francophones, ColdplayCorner. C’est grâce à ça que j’ai eu ma place.

Soyons honnêtes, depuis quelques années j’avais un peu décroché, ne me sentant plus concernée par leur musique, mais une occasion pareille ne se refuse pas et c’était l’occasion de revoir de vieux amis avec qui j’avais fait mes deux concerts de Coldplay!

J’étais juste à côté de cette caméra, donc voici la vue que j’ai eu de l’émission!

Le mercredi 9 décembre donc, je me suis retrouvée en route pour Boulogne-Billancourt et le studio de tournage. On avait rendez-vous apparemment un peu plus en avance par rapport à ceux qui avait eu leur place par concours. On commence à faire la queue puis une personne de la sécurité appelle les gens invités par la maison de disque ou par Canal +. On doit donner notre carte d’identité et signer un droit d’image et en échange on nous passe un bracelet rouge que l’on doit directement enfiler. On doit ensuite mettre nos affaires, portable compris au vestiaire, puis on est parqué, il n’y a pas d’autres mots, en attendant que les autres rentrent.

On attend plus d’une demie heure avant de pouvoir entrer. On se retrouve parmi les derniers dans la file et quand on rentre à proprement parler sur le plateau, on se demande si on va avoir de la place. J’avoue ne pas avoir regardé la nouvelle version du Grand Journal alors je découvre en même temps les décors qui me paraissent bien petits! Mais il semble qu’on soit en retard, vite vite, on s’assoit quasiment à même le sol, sur le gradin du milieu. En nous voyant ainsi installés, Augustin Traquenard sourit et nous rassure et nous disant qu’il y a des pauses. C’est vrai que leurs sièges n’ont pas l’air très confortables non plus… Pendant ce temps, le chauffeur de salle nous donne quelques infos : le tournage se fait en condition de direct. Sur le coup j’avoue que je ne comprends pas trop ce que cela veut dire. Il ajoute que pendant le live on aura le droit de s’avancer et il faudra oublier la caméra, faire comme si on était en concert. Puis c’est au tour de Maïtena de rejoindre le plateau. Elle relit ses notes et on peut enfin commencer. A peine Coldplay montre le bout de son nez que les fans sont déjà au taquet.

Le tournage alterne entre la discussion et des pauses. Par exemple, ils ne nous montrent pas le zapping, mais on reprend l’enregistrement à la dernière image comme pour faire style que ça s’enchaine vraiment. Pareil, l’invitation de Chris à Mathieu Madénian de faire la première partie du concert du soir s’est d’abord fait hors antenne. C’est pour faire en sorte que ça ne reste pas des paroles en l’air que Maïtena fait répéter l’invitation à Chris devant les caméras. Ca aurait bien fait rire Augustin qui n’a pas arrêté de répéter par la suite que Mathieu devait bien regretter d’avoir fait le fanfaron devant le groupe. Ce qui est assez étrange, c’est qu’on entend pas très bien les réponses du groupe et ils sont traduits en direct de sorte que, pour nous, les voix se mélangent et c’est parfois un peu difficile de suivre.

Puis vient le temps du live. Deux chansons sont prévues et on commence avec Adventure Of a Lifetime, leur nouveau single. On est pas en playback et les voix sonnent assez bizarrement. Chris fait du Chris, il a toujours été bon en live et Maïtena groupise au moins autant que certaines fans présentes, surtout quand il s’allonge quasiment devant ses yeux. Puis c’est Everglow. Beaucoup plus douce que la précédente, je me retrouve à ne pas savoir quoi faire de mes bras et à sourire bêtement. Et surprise! Comme ils ont apprécié notre compagnie et notre participation (il faut dire qu’on a bien donné de la voix!), le groupe décide de faire une chanson rien que pour nous, qui ne sera pas diffusée : A Head Full Of Dreams.

Puis nous devons quitter le plateau assez rapidement pour la suite du tournage et je dois admettre que ça m’a fait quelque chose de revoir le groupe qui m’a tant marquée quand j’étais adolescente de si près. Alors qu’elle n’est pas ma joie quand en retrouvant mon portable je découvre que j’ai 4 appels en absence et une bonne nouvelle : je vais au concert privé le soir-même!

Ce fut donc une journée dédiée entièrement à Coldplay et ma foi, ce n’est pas désagréable d’avoir de nouveau 14 ans et des étoiles plein les yeux! Pour le live report du concert à la salle Wagram, cliquez sur le lien!

Un commentaire Ajoutez les votres
  1. Et c’était très drôle pour nous de jouer à « Où est Charlie? » pour te retrouver dans le public !!!

    C’est vraiment génial de voir l’envers du décor et j’espère que ça laisse présager pour toi des perspectives professionnelles pleines de promesses !!

    Tout à fait d’accord sur la groupisation de Maïtena mais vu le petit jeu de Chris Martin, tu ne devais pas être en reste toi non plus 😛

    Compte-Rendu très intéressant en tout cas : Merci de nous faire partager tout ça !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *