Les livres de mon enfance

Quand j’étais petite, j’étais une grosse liseuse, un rat de bibliothèque. J’ai lu pendant une longue période une moyenne de 5 livres pour la simple et bonne raison que ma bibliothèque municipale me permettait de louer que 5 livres par semaine. Si on y réfléchit, ça fait pas mal de livres par an! Mais évidemment, il n’y a que peu de livres dont je me rappelle vraiment. Et ces livres, je les chéris encore aujourd’hui et il m’arrive encore de les relire. Quels sont les livres de mon enfance ?

En construisant cette liste, je me suis rendue compte que j’avais lu énormément de Fantasy. Et que vraiment, ça a longtemps été mon style préféré. Pas forcément étonnant, j’ai beaucoup lu les mêmes livres que mes frères. Maintenant je me tourne plus vers les polars mais j’ai toujours autant de plaisir à les lire les livres que je lisais quand j’étais petite.

 

Les Royaumes du Nord – Philip Pullman

Pourquoi la jeune Lyra, élevée dans l’atmosphère confinée d’une prestigieuse université anglaise, est-elle l’objet de tant d’attentions ? De quelle mystérieuse mission est-elle investie ? Lorsque son meilleur ami, Roger, disparaît, victime des ravisseurs d’enfants qui opèrent dans tout le pays, elle n’hésite pas à se lancer sur ses traces…
Un périleux voyage vers le Grand Nord, périlleux et exaltant, qui lui révèlera ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d’un autre monde.

Premier livre de mon enfance, c’est une trilogie, celle que Philip Pullman a écrite avec A La Croisée des Mondes. Outre que l’héroïne est une fille (plus facile pour la petite moi de m’identifier au personnage), Lyra m’a toujours fascinée par son côté rebelle et les incroyables aventures qu’elle vivait. Pour ne rien gâcher, les ours avec des lances-flammes restent quand même mon invention favorite. En grandissant, je vois mieux certains points, comme la critique de la religion et de sa place dans la société. Mais évidemment, je rêve toujours d’avoir moi aussi un daemon qui m’accompagne.

 

Eragon – Christopher Paolini

Eragon mène une vie simple, jusqu’au jour où il ramasse dans la forêt une étrange pierre bleue. Le garçon découvre qu’il s’agit d’un oeuf et assiste bientôt à la naissance…d’un dragon! En décidant de l’élever, il devient Dragonnier, héritier d’une caste d’élite que le terrible roi Galbatorix veut éliminer. Eragon n’a que seize ans, mais le destin du royaume de l’Alagaesia est entre ses mains.

Eragon est un peu le cas classique d’un livre de Fantasy, avec des méchants à combattre, une destinée hors du commun, des dragons et beaucoup de magie. Des éléments basiques mais servis par une belle plume! J’avais en particulier adoré tout l’épisode qui se passe chez les elfes et pendant longtemps Arya a été de toutes mes histoires.

 

Harry Potter – JK Rowling

Je ne prendrais pas la peine de mettre un résumé d’Harry Potter car je suis sûre que vous vous attendiez à cette saga dans ma liste. Je suis à peine plus vieille que le premier tome et c’est dire si ces livres m’ont suivie toute mon enfance et plus encore! Ils ne m’ont pas donné le gout de la lecture, je lisais déjà avant de m’y mettre, mais très clairement, peu de personne hormis notre génération peut se targuer d’avoir eu un livre qui les a accompagné et qui a grandi avec eux.

 

Le livre des étoiles – Erik L’Homme

Rares sont ceux qui connaissent l’existence du Pays d’Ys, situé à mi-chemin entre le monde réel et les territoires du Monde Incertain, peuplés de monstres et d’étranges tribus. Ys semble un pays en tous points pareil au nôtre, à la différence qu’on y côtoie, entre ordinateurs et salles de cinéma, chevaliers en armure et sorciers aux pouvoirs étonnants. Guillemot de Troïl est un garçon d’Ys, enfant timide et rêveur. D’où lui viennent ses dons exceptionnels pour la sorcellerie que lui enseigne patiemment Maître Qadehar? Qu’est devenu « Le Livre des Étoiles », dérobé voilà longtemps et qui renferme le secret de sortilèges puissants? Pourquoi Agathe de Balengru, sa pire ennemie, a-t-elle été enlevée? Dans sa quête de la vérité, Guillemot entraîne avec lui ses amis de toujours, Romaric, Gontrand, Coralie et l’intrépide Ambre. Ensemble, ils franchissent la Porte qui conduit dans le Monde Incertain…

Non ce livre n’est pas apparenté à Star Wars malgré un nom bien ressemblant. Le livre des étoiles est un livre non seulement écrit par un français, mais également un Grenoblois, tout comme moi. Bon, je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas la seule raison de mon amour. J’ai adoré ce livre parce que, comme dans Harry Potter, s’y mélange pêle-mêle les ordinateurs, les incantations, le Nutella et la magie. Pourquoi limiter la magie dans le Moyen-Âge comme tant de livres le font?

 

Everworld – Katherine Alice Applegate

David est un lycéen comme les autres. Il n’y a qu’une chose un peu étrange dans sa vie : sa copine Senna. Elle est belle, intelligente, mais différente. Inexplicablement différente. Et c’est à cause d’elle que tout va basculer.
Lorsque Senna est entraînée dans l’univers parallèle d’EverWorld, ses amis, David, Christopher, Jalil et April, décident de partir à sa recherche. Ils pénètrent dans un monde de cauchemar où, pour survivre, ils doivent affronter des hordes de guerriers vikings, échapper aux sacrifices aztèques et aux griffes du légendaire dragon Nidhoggr… Un monde où les divinités mythologiques vivent sous la menace d’une créature extraterrestre toute-puissante : Ka Anor, le «dévoreur de dieux».

Il existe un monde que personne ne connaît. Que personne n’imagine. Un monde où les pires cauchemars deviennent réalité. Bienvenue à EverWorld, le pays d’où l’on ne revient pas…

Si vous ne l’avez pas encore compris, j’ai toujours été fascinée par les mondes magiques. Et d’une certaine façon, les premiers mondes qui ont été inventés sont ceux que l’on retrouve dans les mythologie. Avec Everworld, j’ai pu me plonger un peu dans les plus connues et en découvrir d’autres. Parfois un peu effrayant, c’est un beau roman initiatique!

 

Artemis Fowl de Eoin Colfer

Artemis Fowl est un génie de douze ans. Il vit en Irlande et n’a qu’un objectif en tête : restaurer la fortune de sa famille. Il appartient à une dynastie de voleurs célèbres. Le père d’Artemis est porté disparu et sa mère, folle de chagrin, a perdu la tête. Aidé par son fidèle serviteur Butler, un colosse, Artemis projette de voler l’or des fées. Celles-ci se sont réfugiées sous terre depuis des centaines d’années et ne font que de rares incursions à l’air libre, équipées comme des cosmonautes. Artemis, aidé par son intelligence hors du commun et sa technologie sophistiquée, sera-t-il plus fort que le Peuple des fées?

J’ai lu et relu Artemis Fowl car pour une fois, ce n’était pas l’histoire d’un héros, mais d’un anti-héros! On y suit les aventures d’Artemis Fowl (12 ans lors du premier tome), véritable petit génie mais au final bien seul. Bourré d’humour et de situations improbables, ce livre est un véritable rafraichissement pour l’esprit.

4 filles et un jean – Ann Brashares

Ma première s’appelle Carmen. Très attachée aux gens qu’elle aime, elle se montre parfois d’une franchise désarmante.
Ma deuxième s’appelle Tibby. Si elle joue les rebelles, c’est pour mieux masquer sa grande sensibilité. Une rencontre inattendue va bouleverser sa vie.
Ma troisième s’appelle Bridget. Elle est blonde, sexy, sportive, volontaire mais, au fond, si vulnérable.
Ma quatrième s’appelle Lena. Elle est superbe, timide et farouche. Elle refuse souvent d’écouter ce que lui dit son cœur mais le soleil de Grèce va éveiller en elle des sentiments inconnus.
Mon cinquième est un jean. Symbole de leur amitié, il va passer de fille en fille. Il les accompagnera le temps d’un été qui changera leurs vies pour toujours.
Mon tout est un roman drôle, sensible, intelligent, où se mêlent subtilement les voix de quatre adolescentes qui rient, souffrent parfois, grandissent et nous séduisent.

Mon dernier livre n’est pas un livre de fantasy (enfin!) mais bien un livre « de fille » quoique cela veuille dire. Plus que tout, c’est un livre d’amitié, d’amitié comme on en rêve, avec ses hauts et ses bas. Je n’ai jamais été quelqu’un avec énormément d’amis, j’ai presque toujours pu les compter sur les doigts de ma main et je crois que je me suis reconnue dans ce livre. Les filles ne sont que quatre et s’auto suffisent, avec leurs qualités et leurs défauts. J’ai longtemps eu pour tradition de les relire à chaque début d’été pour marquer la période

Et vous, quels sont les livres de votre enfance ?


Vous pouvez également me retrouver sur FacebookTwitterInstagram et Hellocoton !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’enregistrer sur Pinterest!

10 commentaires Ajoutez les votres
  1. C’est marrant : les 4 premiers sont aussi dans ma liste (même si j’ai surtout aimé le premier tome de Lyra et garde un souvenir très flou des deux autres tomes…)

    je rajouterai pour ma part :
    – les mondes d’Ewilan (fantasy ado)
    – le Royaume de Tobin (fantasy adulte féministe)
    – tous les livres de Robin HOBB, la maitresse absolue de la fantasy (on ne peut pas prétendre aimer la fantasy si on ne l’a pas lue, je te la conseille absolument !!!)
    – les Angélique (parce que moi aussi je suis une fiiille)

      1. Malheureusement, les premiers sont toujours à Montpel’. Il faut que je les rappatrie. En fait, il y a plusieurs sagas au sain du même univers, qui peuvent se lire indépendamment les unes des autres mais se comprennent bien mieux ensemble. J’ai une saga à te prêter sur place mais il ne faudrait pas que ça te bloque si tu ne comprends pas tout…

  2. Petit moment de nostalgie en lisant ton article 🙂
    Il me manque Artemis Fowl et Everworld. Ce ne sont que des séries ?
    Je partage ton avis Florie sur les mondes d’Ewilan et Robin HOBB (j’ai dévoré les « Assassin Royal »).
    Pour ma part j’ajouterait :
    – La trilogie Silverwing / Sunwing /Firewing de Kenneth Oppel qui met en scène une chauve souris
    – Quelques classiques comme 20 milieu sous les mer ou les Trois Mousquetaires que j’ai du lire en bibliothèque verte (et que je devrais relire en version intégrale)
    – Niourk de Stefan Wul, un classique post-apocalyptique

  3. Y a des trucs que je n’ai pas lu dans ta liste comme les Artémis Fowl (oui je sais grave erreur)
    J’avais également:
    – Le Petit Nicolas
    – Les Chroniques des Temps Obscuuuuuures
    – Le Monde de Narnia
    – Phaenomen (tous les Erik L’Homme en vrai…)
    – Tara Duncan (c’était une bonne idée sur le papier… c’est un peu parti en cacahuète sur les tomes après le n°4-5)
    – Les Chevaliers d’Emeraude (on est tome combien déjà ? 637? Parce qu’on n’a plus de place sur les étagères… Ah? Ils ont inventé le… kindle? Et on peut tout stocker et ça prend pas de place? Ah oui oui, on prend!)
    (Et Hunger Games et Twilight ça marche ou on est plus sur des écarts littéraires de l’adolescence?)

    1. Il faut lire les Artémis Fowl, c’est génial!
      J’avais commencé la série des chevaliers d’Emeraude avec mon frère, mais trop de tomes : ça revenait trop cher pour suivre le tout, ahah!

      Hunger Games est trop « récent » pour que je les mette dans la liste, mais effectivement, très bonne trilogie!

  4. C’est marrant la plupart des livres que tu as cité je ne les connais pas du tout!
    Bon dans ma liste il y a bien évidemment les Harry Potter ♥ sinon le premier livre qui m’a fait plonger dans la lecture était La veuve noire Chrystine & Pascal Brouillet. Un livre de jeunesse que j’avais reçu pour mon anniversaire qui suit jeunes (10-12 ans je pense) qui enquête sur la mystérieuse disparition de leur professeur. Sinon il y a Deux pour Une d’Erich Kästner qui a inspiré le film À nous quatre avec Lindsay Lohan. Le film était bien mais le livre une petite merveille 🙂

    1. J’avais beaucoup aimé le film A nous 4 dans mon enfance! Mais je connais pas du tout La veuve noire. Dans le genre jeunes qui enquêtent, j’aimais bien Les six compagnons aussi. Qu’est-ce que j’ai pu penser que ma vie était morne en comparaison avec la leur, ahah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *