Les jolies choses #14

Le mois de mai a déjà tiré sa révérence et il est donc temps de faire le bilan. Mai a plutôt été un joli mois, plein de promesses et de renouveau. La météo a été plus que capricieuse, mais le vent de changement apporté par l’allégement des restrictions sanitaires a permis de la supporter facilement : on voit le bout du tunnel !

Des vacances nature en Corse

Pour le pont de la Pentecôte, je suis partie quelques jours en Corse. Je n’y étais pas allée depuis la 6ème, autant vous dire que je ne me rappelais pas de grand chose ! Ces quelques jours, tournées autour de la randonnée, m’ont fait beaucoup de bien. Après des semaines enfermée dans mon appartement, avec pour seules distractions les promenades dans mon quartier, sortir de Paris était une véritable délivrance. Covid oblige, ce n’était pas la Corse où l’on traine au bar à admirer le coucher de soleil puisque les restaurants étaient toujours fermés. C’étaient plutôt des vacances sportives ! Mais cela m’a permis de me vider la tête, et ça, ça n’a pas de prix !

Vieille ville d'Ajaccio

Baie de Santa Giulia en amoureux

Le podcast « Ecosse toujours »

Si comme moi, vous aimez l’Ecosse, vous allez adorer ce podcast ! Avec « Ecosse toujours », deux françaises expatriées en Ecosse nous racontent tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur cette partie de la Grande Bretagne. On y parle mythes et légendes, Brexit, films et même gastronomie ! Ce podcast est parfait pour nous faire voyager un peu.

http://ecossetoujours.com/

Disponible sur toutes les plateformes d’écoute de streaming

La réouverture des terrasses

Comment parler du mois de mai sans mentionner l’allègement des restrictions sanitaires ? Depuis le 19 mai, les commerces dit « non essentiels », les terrasses des bars et des restaurants, les musées et les salles de spectacles peuvent réouvrir. Cerise sur le gâteau, le couvre-feu est passé de 19h et 21h. Un vent de liberté souffle sur la France et ça fait du bien. Je ne me suis pas précipitée sur la 1ère terrasse ouverte : le 19 mai était un jour étrange, plus semblable à un mois de mars avec ses giboulées qu’à un beau jour de mai. Mais voir Paris s’éveiller me met véritablement en joie. Je retrouve la ville que j’adore et je peux dire que ça se sent aussi sur le moral des gens ! Mercredi prochain, on passe à un couvre-feu à 23h et le droit de manger à l’intérieur !

Une jungle urbaine dans mon appartement

Même si je n’ai pas trop la main verte (bien que je me sois beaucoup améliorée), j’adore les plantes. Au boulot, je prends soin d’Agnès, mon chlorophytum, et de Brutus le cactus. J’avais quelques plantes dans mon appartement, mais surtout des plantes à mettre sur le balcon.

Alors quand j’ai vu un événement Plantes pour tous, je n’ai pas trop hésité. Si vous ne connaissez pas le concept, c’est une grande braderie, qui permet à tout le monde d’acheter des plantes à des prix raisonnables. Par exemple, mon cactus était à 15€ alors que j’en ai vu des similaires à 35€ chez des fleuristes. Autant vous dire que je suis repartie avec le plein de plantes et que mon appart commence gentiment, mais sûrement, à ressembler à une jungle urbaine !

Le lancement de mon compte Instagram @Journaldecrivaine

Je voulais finir cet article avec le dévoilement d’un petit secret…. Je vous ai cachés quelque chose… Début mai, il y a un petit mois maintenant, j’ai lancé le compte @journaldecrivaine. Le but ? Pouvoir échanger avec d’autres apprentis écrivains et partager mes questionnements et avancés. Vous y trouverez également quelques critiques de livre ! Je ne vous l’ai pas partagé tout de suite parce que je voulais qu’il y ait un peu de matière. Mais surtout, parce que c’est encore un peu difficile pour moi de parler de mon roman, d’admettre que je suis en train de l’écrire. Parce que je ne sais pas si c’est bien. Parce que je ne sais pas si ça plaira à quelqu’un. Parce que je ne sais pas si j’arriverai jusqu’au bout de ce challenge. Et c’est d’ailleurs un peu pour ça que j’ai créé ce compte : pour raconter la vérité !

Comment s’est passé ton mois de mai ?

9 commentaires Ajoutez les votres
  1. Que de jolies choses ce mois-ci pour toi 🙂 En Belgique aussi, la réouverture des terrasses à fait un bien fou ! Il va par contre falloir attendre encore mercredi pour que les cinémas rouvrent mais il me tarde !!
    Ton court séjour en Corse a eu l’air vraiment vivifiant ! Je ne suis jamais allée sur l’île de beauté mais j’aimerais beaucoup et tes photos confirment mon envie 🙂

  2. Beaucoup de jolies choses pour ce mois de mai, mais la plus belle c’est ton nouveau compte instagram . C’est tellement important l’écriture, tellement difficile aussi mais c’est super que tu t’acroches !

  3. J’adore aussi les plantes, mais je suis en train de tuer une succulente, je sais plus quoi faire ! x)

    Oh ! Ton compte instagram va m’intéresser ! Je compte créer le mien (un peu fourre-tout, en vrai) courant juillet, faudra que je pense à m’abonner au tien ! (si tu vois pas une Enirtourenef passer, hésite surtout pas à me le rappeler ! :P)

    1. Ah ! Et là-dessus : « Parce que je ne sais pas si c’est bien. Parce que je ne sais pas si ça plaira à quelqu’un. »
      1) Le principal c’est que ça te plaise à TOI, que TOI tu prennes du plaisir à écrire cette histoire, à la manier, la remanier parfois, à voir évoluer tes personnages, et que TOI tu t’éclates en écrivant.
      2) C’est impossible de dire si « c’est bien », parce que c’est différent d’un exercice que tu ferais à l’école où il y aurait une « vérité » (un triangle-rectangle, si y a pas d’angle-droit, il est « pas bien »). Bien sûr, il y a des techniques d’écriture, de narration, etc. mais elles sont au service de l’histoire, et n’ont rien à voir avec « une fin en soi ».
      3) Nous étions en 2018 300M de francophones (oui, je suis allée regarder pour t’impressionner avec mes chiffres :P), ce à quoi tu retires mettons 15% d’enfants (23% de 0 à 19 ans en France en 2021, mais tu peux commencer à lire mettons vers 13 ans, donc il faudrait affiner le calcul et voir aussi le nombre d’enfants dans les autres pays, mais c’est un ordre d’idée) ce qui nous laisse quand même un sacré paquet de millions de personnes ! Là où je veux en venir c’est que, dans tout ce paquet de millions de personnes, statistiquement, il y a forcément des gens à qui ton histoire va plaire. Donc à ta peur de savoir si « ça plaira à quelqu’un » la réponse est forcément OUI !
      4) Voici ma théorie : si ça te plaît à toi, alors tu y mettras tout ce que tu dois y mettre pour que ça soit réussi et donc qu’il y ait encore plus de chances que ça plaise à quelqu’un.
      5) Le principal c’est que ça te plaise à TOI (oui, je me répète, mais c’est parce que c’est le plus important ever ! et on ne le répètera jamais assez).

      Voilà, si là je t’ai pas remonté les bretelles je sais pas ce que je dois faire ! 😛

      1. Tu sais que c’est un peu grâce à toi que j’ai lancé mon second compte ? j’aimais bien lire tes journaux d’écriture et je me suis dit que si ça m’intéressait, c’est possible que le sujet intéresse d’autres personnes !
        En tout cas, ton commentaire m’a fait hyper plaisir, et si tu te lances sur IG, t’inquiète que je te suivrais !

        1. Oh lala mais ça veut dire que je peux dire que je suis une « influenceuse » alors ! Incroyable ! xP C’est gentil en tout cas ! 🙂
          Je pense que parler d’écriture de cette manière c’est aussi démystifier un peu, sortir des articles ou des posts sur la méthode, hyper pro et technique, et revenir un peu à l’humain et dire que, même quand on a une méthode, c’pas facile tous les jours 🙂

          C’est gentil !! 😀

Laisser un commentaire