3ème et dernier jour à Garorock. Gare aux quoi ?

3ème et dernier jour au festival Garorock

On se réveille au son habituel de nos voisins. Ils innovent en se proposant mutuellement des « garoclopes » et proposent de faire des « garopauses« . Visiblement, ça amuse tout le monde! Une fois éveillé, il nous est difficile de rester sous la tente : le soleil est de retour et il fait chaud! Après une douche sommaire aux lavabos, on se décide d’aller en ville à la recherche d’un bon café et d’un peu de fraîcheur. On finit par manger au « Garoburger » et se poser au « garozen« . Non, ce n’est pas une blague!

Puis on retourne au camping sur les coups de 15h, et on se dirige vers la scène du camping. Alors qu’à cette heure encore avancée de la journée, on aimerait une ambiance un peu chill au soleil, de l’électro assez bourrin nous accueille. Tant pis, on va à la tente rejoindre nos « colocs ». Il m’aura suffit d’un quart d’heure d’exposition pour prendre un gros coup de soleil.

Les concerts du dimanche

On va sur le site du festival pour Milky Chance. La boue a commencé à coller, mais cela nous empêche pas de faire des petits dérapages au moment de montrer nos bracelets. Le plus dur reste d’éviter l’effet succion et de perdre sa chaussure. J’ai d’ailleurs une pensée pour le propriétaire de cette tong abandonnée.

© Nicolas Jacquemin / La Clef

Le duo Milky Chance est probablement la meilleure surprise du festival. Un brin acoustique, des chansons connues qui font réagir le public, tout en n’ayant pas été matraquées par les radios, le concert a définitivement un gout d’été. On enchaîne avec Petit Biscuit. Je suis frappée par sa jeunesse. Je le savais, je l’avais lu, mais de le voir en « vrai » ne le rend que plus criant. S’il essaie de communiquer un peu avec son public, cela manque de naturel. Heureusement, ses chansons tiennent la route!

Mais il est déjà l’heure d’aller prendre quelque chose à manger. Il faut dire qu’on est légèrement décalé niveau horaires, mais qu’on veut aller voir Her.  Le groupe fait plaisir à voir, car on sent qu’ils en prennent au moins tout autant que nous. Voire plus. Avec des musiques plutôt lentes, ils arrivent à mettre l’ambiance dans la foule qui a soudainement rempli la fosse.

Le concert à peine fini, on se dirige vers la grande scène pour finir ce festival en beauté avec Justice. Le duo propose un set digne de rockstars, tout en lumières et sons. Les murs d’enceintes s’illuminent et le public, comme en transe, se retrouve à scander les chansons. Pour finir, Xavier, vêtu d’un magnifique bomber floqué au nom de Bowie vient se faire un petit bain de foule et les lumières se rallument. Sur le chemin du retour, l’humeur est à la fête, mais la fatigue comment à se faire sentir. Demain, on range la tente.

Conclusion de trois jours à Garorock :

Si je devais retenir une chose de ce grand week-end, c’est bien sur la boue et le camping. J’avais oublié à quel point tout pouvait devenir plus sportif. L’ambiance y était bonne, ça c’est sur, mais je n’aurais pas dit non à un airbnb et une bonne douche. Que voulez-vous, je vieillis.

En ce qui concerne les concerts, la journée du dimanche a probablement été ma préférée et pas seulement parce qu’il faisait beau. Phoenix avait la plus belle scénographie, sans la moindre hésitation! Quant au meilleur concert, c’est sûrement celui de Justice.

Pour conclure, ce festival ne va probablement pas être classé comme l’un des meilleurs que j’ai pu faire. Malgré tout, il reste mémorable et il n’est pas dit que je n’y remette pas les pieds l’années prochaines. A moins que je me décide d’essayer un nouveau…

Pour plus d’informations sur le festival, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site internet, Facebook  ou sur Instagram.


Envie de savoir ce qui s’est passé les autres jours ? Tu peux relire le 1er jour et le 2ème jour sur le blog!

6 commentaires Ajoutez les votres
  1. On valide gadourock (copyright) alors ?
    C’est terrible de vieillir… Bientôt tu iras voir Muse en tribune plutôt que dans la fosse… Ah non, déjà fait

  2. J’adore l’ambiance des festivals et ça me manque ! J’allais chaque année au Main Square quand j’habitais en France et c’était trop bien 🙂 Milky Chance ça devait être pas mal en live, par contre moi je les avais tellemeeeeent entendu à la radio en France ^^ Par contre, je pensais que Garorock c’était un truc bien rock (haha) mais il y a beaucoup d’electro on dirait ?

    1. J’avais beaucoup entendu Stolen Dance à l’époque, mais depuis je n’écoute plus trop la radio héhé.
      A la base oui, c’est censé être un festival de rock, mais la programmation a bien évolué depuis sa création…

  3. J’ai beaucoup aimé tes articles sur le festival, j’avais un peu l’impression d’avoir fait le festival avec toi 🙂 ça m’a rappelé à quel point ça fait bien trop longtemps que je n’en ai plus fait d’ailleurs ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *