Challenge Série #2 : Narcos

Pour cet épisode 2 de mon challenge Série, j’ai choisi Narcos, toujours chez Netflix. Décidément, ils savent faire les séries à la mode! J’avais un peu échappé au phénomène l’année dernière, mais poussée par la sortie de la saison 2, je m’y suis lancée. Ayant complètement adhéré à la série, j’ai décidé de partager mon ressenti avec vous.

Narcos : Le pitch

La série Narcos retrace la lutte acharnée contre le cartel de la drogue de Medellín, l’organisation la plus lucrative du monde moderne. En se basant sur différents points de vue – Etats-Unis, Colombie, policier, politique, judiciaire – la série évite l’écueil des gentils contre les méchants et dépeint un monde beaucoup plus complexe qu’il n’y parait. L’essor du trafic de cocaïne demande évidemment une réponse politique, mais à quel prix ? Chaque protagoniste devra répondre de ses actes à un moment ou un autre et il le sait. Entre marché sanglant, alliance improbable ou de circonstance, la route vers la paix est semée d’embûches.

Pourquoi j’ai adoré cette série ?

La langue

Parce que la série Narcos m’a réconciliée avec l’espagnol. Non, vraiment. Depuis des années, je regarde mes séries en VO, mais pour la plupart, c’est l’anglais qui prédomine. Alors qu’ici non, l’espagnol est omniprésent. Plus d’une fois je me suis surprise à essayer de ne pas lire les sous-titres pour voir si j’arrivais à comprendre. La réponse : non.

Mais loin d’être anecdotique, l’usage de l’espagnol rend la série plus crédible. En prenant des acteurs hispanophones (Chilien pour l’un des héros), on retrouve des sonorités qui nous donnent vraiment l’impression d’être en Colombie. Vous allez me dire que pour une série qui se passe en Amérique Latine, c’est cohérent, mais l’effort n’est pas toujours fait. Je pense notamment à Viking.

L’histoire

Qu’on se le dise, Pablo Escobar a eu une vie passionnante. Et incroyable. Sans trop de moralité, mais avec un grand sens de la famille, il a bâti un empire en partant quasiment de rien. En quelques années, il a réussi à devenir l’homme le plus riche de la planète grâce à un sens de la stratégie très développé. Plonger au cœur de cet univers impitoyable est passionnant et l’ajout d’images d’archive le rend que plus réel.

La musique

Cela commence avec le générique et elle nous accompagne tout au long de la série. La musique latine habille la série à elle toute seule grâce à sa douceur et on se surprend à aller écouter la BO chez soi.

Avez-vous aussi aimé la série ? Avez-vous prévu de la regarder ?

Le

s autres épisodes du Challenge série :

Challenge Série #1 : The Crown

Challenge Série #3 : Skam

5 commentaires Ajoutez les votres
  1. J’aime beaucoup en effet la BO ! un petit coté latino pas déplaisant du tout et même apaisant (!?!)
    Encore une nouvelle série à découvrir pour ma part , mais tu nous donnes bien envie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *