Mon manteau préféré pour l’automne

Cela fait quelques temps maintenant, que j’essaie à mon échelle de faire un peu plus attention à ma consommation. Cela passe par l’alimentation bien sûr, le transport (même si, n’ayant pas de voiture et me déplaçant déjà majoritairement en transports en commun, vélo ou train, je n’ai pas trop de mauvaises habitudes à changer) et surtout : l’habillement ! Je ne pense pas être une fashion addict, je possède d’ailleurs des hauts depuis de nombreuses années que j’aime toujours autant. Mais mon style évolue et tous mes habits actuels ne me conviennent plus. Alors je change, pièce par pièce, ma garde-robe. Souvent, je demande à ma mère de me confectionner un haut ou une robe. Pouvant tout choisir, je sais que je fais une « affaire ». Parfois je prends du seconde-main en achetant sur Vinted. Mais des fois, je craque pour une pièce du commerce en essayant de me servir dans la mode écoresponsable. Depuis deux ans, j’ai une vraie passion pour la marque Balzac Paris. Mon premier achat chez eux est une robe verte admirablement bien taillée que j’adore.

Mon manteau style écossais pour l’automne

Balzac Paris est une marque éthique et écoresponsable, qui essaie de produire le plus possible avec des matières durables et écologiques, et le plus proche de chez nous possible. La plupart du temps, leurs vêtements sont confectionnés au Portugal, et donc par conséquent : le prix est relativement élevé quand on est habitué à s’habiller dans la fast fashion. Pour autant, on est loin du prix de certaines marques qui se veulent haute gamme mais qui pour autant fabriquent en Asie dans des conditions incertaines. Alors je me suis mise d’accord avec moi-même que j’étais prête à mettre le prix quand le vêtement le méritait. Et ce petit manteau Balzac le mérite !

Look éco responsable pour l'automne

J’avais tout de suite craqué pour ce manteau à 57% en laine. L’hiver, je porte souvent des manteaux longs pour me tenir au chaud. Pour la mi saison, j’ai depuis des années porté mon choix sur les vestes en cuir (notamment les perfectos). Mais cette année, j’avais envie de douceur, de cocooning. Alors je n’ai pas hésité longtemps quand, dans leur démarche zéro gâchis, ils ont remis en vente cette pièce de l’année dernière a prix plus doux. Comme c’est plutôt un intemporel (ou du moins, je sais que je vais pas m’en lasser de si tôt), je n’ai pas pris beaucoup de risque.

Promenade dans le quartier latin

J’ai pu essayer mon nouveau manteau lors d’une promenade dans le quartier latin avec mes parents. Ce jour-là, il faisait frais. Mais mon manteau et un t-shirt à manches longues ont suffit à me tenir au chaud. Pour compléter ma tenue, j’y ai ajouté une jupe plissé acheté quelques jours auparavant sur Vinted (pour être honnête, je m’attendais à ce qu’elle soit plus bordeaux que violette) et une vieille paire de bottines. L’idée était de revaloriser des pièces que j’avais déjà et de les associer avec mes nouvelles amplettes.

On a profité d’un arrêt devant l’université de la Sorbonne pour faire un petit shooting. Je trouve qu’effectivement, ce look fait assez étudiante (enfin, étudiante parisienne en mode Emily in Paris). Peut-être à cause de mon manteau à carreaux qui fait un peu penser aux uniformes anglais ? En tout cas, cette promenade m’a confirmé sur mon bon choix et je sais que je vais porter cette veste tout l’automne et même peut-être plus longtemps si l’hiver me le permet !

Université de La Sorbonne à Paris

Les détails de mon look pour l’automne écoresponsable

Manteau – Balzac (épuisé)

Jupe (seconde main) – Uniqlo

Bottines (old) – Minelli

Collants – Gambettes Box

Sac (old) – Mango

Cet article n’est absolument par sponsorisé par Balzac Paris, je suis juste fan de cette marque.

10 commentaires Ajoutez les votres
  1. J’adore ton manteau! J’en ai un à carreaux noir et rouge, et c’est un essentiel. Le motif écossais (ou pour moi peut-être plus bucheron du coup) est limite devenu neutre car ça va avec tout (ou presque) d’ailleurs j’ai laissé mon manteau en Belgique quand je suis revenue à Londres et il me manque!

    Puis j’ai bien aimé cette petite promenade dans le quartier latin ♥

    1. Oh oui, je crois que je vois très bien de quelle veste tu parles et elle est trop cool ! Il faut que tu la récupèèèèères !
      Promis, je te fais bientôt une promenade virtuelle complète ! (il faut juste que je trie mes photos et que je rédige, trois fois rien quoi ^^)

  2. Bonjour Alice,
    contente que tu ait fait un article mode!!! ✨
    Je rêve du Cesar de Balzac en marron depuis un certain temps, mais bon comme j’ai déjà un sac marron je me retiens ahah
    D’ailleurs j’ai du prendre que 2 sac avec moi vu que ça rentrait pas dans la valise (+ 2 sacs à dos)…ils vont me manquer tellement…
    Sinon il est vraiment top ton manteau court, tu sais que j’adore le tartan et j’ai tout ce qu’on peut imaginer dans cet imprimé: écharpes, ciré, pantalons, robe, ballerines, sac…et je suis sure que j’en oublie
    Le seul problème est qu’il faut faire attention aux choses qu’on met avec; souvent j’oublies d’inclure mon manteau dans ma « reflexion de tenue » et je sors habillée en clown avec un sac ou (/et..ce qui est encore pire) un pantalon imprimé ahah

    Bisous,
    Maria

    1. Hello Maria !
      Eh oui, ça n’arrive pas souvent, mais j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette pièce!
      Les sacs Balzac me font aussi de l’oeil, surtout que j’ai que des sacs tout pourri actuellement. Peut-être pour Noël ?
      J’ai déjà fait le clown aussi, mais c’était avec une grosse parka et un pantalon habillé. L’ensemble était… étrange !

    1. Hello !
      Je t’avouerais que pour moi « manteau » était le mot générique pour le vêtement que tu mets par dessus tes autres vêtements pour te tenir au chaud ahah. Mais après vérification, tu as raison, un manteau doit dépasser les hanches !

  3. J’aime beaucoup Balzac Paris moi aussi ! C’est chouette qu’il y ait de plus en plus de marques éthiques où trouver son bonheur… J’essaie également de faire attention à ne plus acheter de fast fashion !
    Ton manteau est vraiment très joli, parfait pour l’automne !

Laisser un commentaire