Visiter Saint-Emilion en une journée : entre vignobles et patrimoine

En visite autour de Bordeaux ? Pourquoi ne pas venir visiter Saint-Emilion ? Ce célèbre village viticole a de nombreuses pépites à vous faire découvrir !

***

J’ai découvert Saint-Emilion en même temps que j’ai découvert Bordeaux : lors de mes oraux d’école de commerce, il était possible de participer à une visite dégustation et une initiation au surf de même qu’une découverte de la belle endormie. J’ai tout testé, et ça a fait partie des raisons pour lesquelles j’ai choisi cette ville plutôt qu’une autre. On ne va pas se mentir, c’était très charmant !

Pourtant, il m’a fallu ensuite près de 6 ans avant d’y remettre les pieds… Ne vous méprenez pas, j’ai visité d’autres appellations viticoles de la région entre temps, mais point de Saint-Emilion. Il a fallu attendre octobre 2021 pour que je retourne admirer la beauté de ce village.

Quand visiter Saint-Émilion ?

Tout d’abord, il est important de préciser que Saint-Émilion est un village très touristique, qui accueille plus de 1 million de visiteurs annuel, pour environ 200 habitants à l’année.

À partir de là, vous l’aurez compris, visiter Saint-Émilion en pleine période estivale n’est pas forcément la meilleure idée puisque vous ne serez pas les seuls à l’avoir eu.

La période hivernale n’est pas non plus recommandée pour se rendre à Saint-Émilion car beaucoup de commerces sont fermés et les vignobles en hiver sont beaucoup moins impressionnants. Mais l’avantage, c’est que vous aurez le village pour vous seuls !

Pour ma part, je pense que la meilleure saison pour visiter Saint-Émilion se situe en avril-juin et septembre-octobre. Vous aurez tous les avantages : un temps doux, un village plus tranquille, et de très belles couleurs de la nature.

Que faire à Saint-Émilion ? Explorer le village historique

En plus d’être une appellation viticole mondialement connue, Saint-Emilion possède un patrimoine architectural très riche que je vous invite à prendre le temps de découvrir. En déambulant dans les rues, vous pourrez voir deux lavoirs : celui de La fontaine du Roi, le plus grand des deux lavoirs et réservé aux lavandières des quartiers riches. Et la fontaine de la Place, réservée aux quartiers populaires.

lavoir fontaine du roi à Saint-Emilion

Les Grandes murailles

En arrivant à Saint-Emilion vous passerez probablement devant une grande ruine, vestige d’un immense couvent Dominicain du XIIIème siècle. C’est lors de la Guerre de Cent Ans que le couvent est détruit : les troupes françaises en lutte pour réaffirmer le pouvoir de leur roi le Duc d’Aquitaine, trouvèrent refuge dans le couvent des Dominicains. Le bâtiment était idéalement situé non loin de l’enceinte fortifiée. Il fut volontairement détruit, ne laissant que ce pan de mur et les vignes à ses pieds.

L’église collégiale et son cloître

En entrant dans le village, vous tomberez sur la Collégiale, une église commencée en 1110 à la demande de l’archevêque Arnaud Géraud de Cabanac. Le transept et le chœur de la collégiale ont été transformés entre les XIIIème et XVème siècle, laissant alors le style gothique faire son entrée dans l’église.

La collégiale n’est pas simplement un lieu de culte mais un véritable lieu de vie pour la communauté. Le cloître est un centre géographique et spirituel pour le monastère d’où la seule véritable sortie était vers le ciel. Classique vu de l’extérieur, il a abrité jusqu’à la Révolution française, une communauté religieuse bien particulière, les chanoines. Aujourd’hui, la collégiale est l’église paroissiale du village.

L’Office de Tourisme occupe les locaux de l’ancien réfectoire de la communauté.

L’ŒUVRE DE L’APOCALYPSE

Lors de votre visite du cloître, vous pourrez admirer l’Apocalypse, une oeuvre de l’artiste-peintre François Peltier. De 38,5 mètres de long sur 5 mètres de haut, cet ensemble de peintures a été conçu comme un ensemble.On retrouve cinq bois différents : le cèdre du Liban, le chêne, le châtaignier, le tilleul et le peuplier. La technique employée est la peinture à l’huile en glacis.

L'Apocalypse de François Peltier

L’église monolithe de Saint-Émilion

Impossible de passer à côté de l’église monolithe de Saint-Emilion ! Située au cœur du village, l’église a été creusée dans un bloc de pierre et ses dimensions en font la plus vaste église monolithe d’Europe.

Eglise monolithe de Saint-Emilion

A savoir que les photos à l’intérieur de l’église sont interdites, vous n’avez donc d’autres choix que de vous y rendre pour voir de vos propres yeux.

> L’Eglise monolithe se découvre uniquement en visite guidée, proposée par l’Office de Tourisme tous les jours de l’année.

> Le billet donne accès à quatre monuments souterrains emblématiques de la cité : l’Ermitage d’Émilion, la chapelle de la Trinité, les catacombes et l’église souterraine. Renseignement et billetterie ici

La tour du Roy

La Tour du Roy, est le seul donjon roman encore intact en Gironde. Situé à l’intérieur des remparts de la cité, elle repose sur un massif rocheux. Du sol de la plus basse terrasse au sommet, on note une hauteur de 32 m. Il est possible de gravir les 118 marches de cette tour afin d’accéder au toit-panorama qui offre une des vues les plus prisées sur la cité.

La tour du Roy de Saint-Emilion

> Accès de février à novembre – horaires détaillés auprès de l’Office de Tourisme 

> Tarif : 2 € par personne – Gratuit pour les moins de 6 ans.

Les remparts et la porte Brunet

Il existe plusieurs théories pour expliquer la présence des remparts à Saint-Emilion. Certains estiment qu’ils auraient été commandités par l’Angleterre au XIIème siècle dans le but de protéger le prospère village de Saint-Emilion. D’autres pensent qu’il s’agissait avant tout de montrer la puissance du village et sa prospérité plutôt que de vraiment le protéger.

Porte Brunet de Saint-Emilion

Toujours est-il qu’une enceinte construite avec des pierres extraites de leur sol, engloba plus de 18 hectares sur environ 1,5 km autour du village. On trouvait à l’époque sept portes et de petites tours défensives, et un chemin de ronde pour les lier entre elles.

Prendre un verre dans l’ancien cloitre des cordeliers

Situé au cœur du Cloître, vous aurez la possibilité de déguster une coupe de crémant élaborée dans les souterrains du cloître ou différents vins de Saint-Émilion mais aussi de créer votre pique-nique avec des produits artisanaux comme le foie gras, du saucisson, du fromage, des macarons de Saint-Émilion, des glaces artisanales etc…

Où manger à Saint-Emilion ?

> Horaires d’ouverture : Horaires variables selon la saison

> Fermeture annuelle : Début janvier à fin mars

Se promener dans les vignobles

Pour visiter les vignobles de Saint-Emilion, une trentaine de boucles de randonnées vélos ou pédestres – allant de 4,1 à 49 kms – sont disponibles à l’accueil de l’Office de Tourisme et sur leur site internet. Il est possible de louer des vélos à l’avance si vous voulez visiter à votre rythme le vignoble et profitez librement des paysages inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Vous pouvez aussi passer par un des visites guidées : beaucoup prévoient le transport jusqu’à Saint-Emilion les vélos, le déjeuner, une dégustation de vin et une visite de la ville.

> Réservez votre visite à vélo dans le vignoble

Faire une dégustation de vin

Impossible de visiter Saint-Émilion sans se rendre dans une propriété viticole. Depuis plusieurs années les châteaux et propriétés viticoles de Saint-Émilion se sont mis à l’oenotourisme et ont ouvert leurs portes aux visiteurs. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Les visites se passent très souvent de la même manière : une visite guidée de la propriété et des chais, suivie d’une dégustation de plusieurs vins du domaine.

Pour ma part, j’ai visité le Château de Ferrand, le château du Barron Bich (à l’origine des stylos Bic, oui oui oui) avec pour thématique « MAXI FORMATS POUR DE GRANDS MILLÉSIMES » qui permet de gouter un même vin en plusieurs formats pour se rendre compte de l’évolution.

Château de Ferrand - grand cru classé Saint-Emilion

Dégustations de grands crus classés Saint-Emilion

Selon vos envies et préférences, vous pourrez participer à un atelier oenologique pour vous entrainer à identifier les arômes et comprendre quels vins vous préférez et pourquoi. Mais aussi profiter d’un accord mets & vins avec une dégustation de 3 autres vins représentatifs du Bordelais (ce qui permet de comparer le Saint-Emilion à d’autres appelations). Ou encore profiter de deux propriétés viticoles en une seule visite !

Comment aller à Saint-Emilion ?

Il existe plusieurs moyens de se rendre à Saint-Emilion.

🚘 En voiture : en passant par l’autoroute ou la route. Dans tous les cas, vous garez pourra poser problème, surtout en haute saison. Vérifiez à l’avance les parkings disponibles pour ne pas perdre trop de temps.

🚌 En bus : Depuis Bordeaux, prenez la ligne 304 à Quinconces en direction de Saint-Emilion.

En haute saison, les bus Transports en Nouvelle Aquitaine s’arrêtent à 100 m à pied du centre-ville du village. Le reste de l’année, les bus s’arrêtent à Libourne à 7 km de Saint-Émilion. Il faut alors passer par un taxi pour arriver jusqu’à la cité médiévale.

🚆 En train : Depuis Bordeaux, prenez la ligne 33 (Bordeaux-Sarlat). Les billets TER Nouvelle Aquitaine sont vendus à partir de 9,50€

🚍 En visite organisée : pour faciliter vos déplacements, vous pouvez aussi faire le choix d’excursions organisées tout compris. Plusieurs formules sont possibles, pour les connaisseurs ou pour les curieux.

Il vous reste du temps ? Visiter les alentours de Bordeaux !

Découvrez mes recommandations autour de Saint-Emillion dans lesquelles vous pourrez piocher des idées de visite :

Cet article contient des liens affiliés. Comme d’habitude, cela ne change rien pour vous.

***

🟠  Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest pour le retrouver plus facilement.

🟠  Rendez-vous sur la page France pour plus d’idées voyage dans notre beau pays.

🟠  N’hésitez pas à laisser un mot doux en commentaires, cela fait toujours plaisir et je réponds à tous vos messages

A très vite,

Alice

5 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire