J’ai testé pour vous… Déménager pour 6 mois au Luxembourg

Allez. C’est fini. Oui, c’est fini les vacances. En plein milieu du mois de juillet… Oui je sais, quelle étrange idée! Mais que voulez-vous, je suis en année de césure et je viens de commencer mon premier stage… En plus de ça, alors que la plupart des mes amis se sont dirigés vers Paris, j’ai choisi de faire dans l’originalité et partir dans le Grand Duché du Luxembourg. Que voulez-vous, j’ai jamais aimé faire comme tout le monde! Non je rigole, cela dit, ça reste un certain défi pour moi.

 

Mes premières impressions

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre du Luxembourg. Soyons honnêtes, ça n’a jamais été la destination de mes rêves, et même si je savais depuis plusieurs mois que ça allait être ma future destination, je dois avouer que je n’avais pas préparé grand chose. Pire que ça, je gardais un peu en tête ce que le chanteur de Placebo en disait, c’est-à-dire qu’il ne s’y passait pas grand chose.

Eh bien la première chose à savoir est que le Luxembourg est une très jolie ville. Située au sud du pays, elle est traversée par deux rivières, l’Alzette et la Pétrusse. La ville, surnommée le coeur vert de l’Europe, est construite sur plusieurs niveaux, à cheval sur deux vallées. Le coeur de la ville est découpée en Ville Haute et Ville Basse de sorte qu’on se retrouve rapidement à marcher d’un bon pas car les distances, bien que relativement courtes, ont du dénivelé ! Les maisons ont des façades très colorés qui ne sont pas sans rappeler Prague et le centre a gardé son cachet médiévalLa ville possède également un certain nombre de bâtiments remarquables comme le Palais grand Ducal, les casemates ou l’ancienne abbaye de Neumünster.

On s’y promène majoritairement à pieds car bien que ce soit une capitale, la ville reste à taille humaine. Cependant, si on ne sent pas le courage d’affronter les montées et descentes, de nombreux bus sillonnent la ville pour vous amener à destination.

 20160716_16233520160716_15410220160716_16114120160715_19052420160715_19043520160715_18571520160716_12133020160716_17025020160716_171846

Mes premiers pas

• Ici, tout le monde est polyglotte, ou du moins semble l’être. Si les gens qui m’abordent (pour demander leur chemin, comme si j’étais capable de les aider actuellement…) ont tendance à me parler d’abord en allemand ou luxembourgeois, ils passent très rapidement et avec une facilité déconcertante au français en voyant mon air un peu perdu. Avoir fait espagnol en seconde langue n’est pas la chose la plus utile au Luxembourg.

• Les produits dans les supermarchés sont également polyglottes. Heureusement que les marques sont sensiblement les mêmes qu’en France, je peux ainsi retrouver ce que je cherche en me basant sur ma mémoire visuelle quand j’ai un doute sur ce que j’ai dans les mains.

• Les luxembourgeois me paraissent assez polis et ont l’habitude de dire « s’il vous plait« , à la fin de leur phrase, une sorte de « de rien » un peu plus classe.

• « Bonjour » se dit « Moein » en luxembourgeois et la langue reste encore pour moi un total mystère.

• Les magasins ferment tôt, souvent à 19h, 18h pour certains. Je n’habitais pas à Paris mais à Bordeaux, et pourtant je m’étais bien habituée aux magasins fermant à 20h-21h, voire 22h, facilitant ainsi mes courses quand j’avais oublié un petit truc pour le repas du soir.

• Probablement influencé par le mode de vie allemand, le Luxembourgeois mange très tôt, vers 18h.

• Jusqu’ici j’ai eu chaud, très chaud, agrémenté de quelques orages assez impressionnants et qui te trempent en moins de 5 min. De manière générale il parait que le temps est très changeant.

20160716_16393220160716_14440620160716_14443020160715_185919

 

Et vous ? Qu’est-ce que vous remarquez en premier lorsque vous partez à l’étranger ?

20 commentaires Ajoutez les votres
  1. Génial ton article et les photos aussi! C’est vrai que c’est pas la première destination à laquelle on pense quand on prévoit ses voyages ^^ mais ça a l’air super joli! J’attends la suite de tes découvertes avec impatience maintenant 🙂

  2. J’en ai lu des « J’ai testé pour vous » mais jamais sur le fait d’emménager dans un nouveau pays. Je dois dire que j’adore l’idée et j’ai hâte de voir ce que tu vas nous proposer d’autre dans le même genre.
    Ce que je remarque quand je vais à l’étranger c’est généralement les différences d’attitudes entre les français (principalement les parisiens puisque je vis de ce côté) et les personnes qui vivent dans le pays où je suis, souvent ils sont beaucoup plus relax, ils ne se prennent pas la tête et ne sont pas stressés comme nous haha, et puis comme tout le monde -ou presque: la nourriture !

    Encore bravo pour ton article !

    1. Alors ca, cest le genre de commentaire que tu es contente de recevoir ! Merci beaucoup !
      C’est vrai que les différentes façons de faire, les habitudes changement pas mal d’un pays à l’autre, même si sur le papier ils paraissent assez similaires. C’est limite plus perturbant que quand tu vas dans un pays comme le Japon où tu sais que les coutumes vont être différentes !

  3. « Le premier truc qui frappe, c’est la langue. Vous savez ce que c’est, on arrive sur place, boum… En fait, c’est quand on commence à entendre les gens parler, que là… là, on se dit : je suis pas chez moi. »

    Trêve de Kaamelotterie, je retrouve avec plaisir la ville que j’ai visitée il y a une paire d’année. J’avais moi aussi beaucoup aimé le côté haute/basse ville (merci à l’ascenseur :P). Es-tu allée du côté du quartier européen ? Il est un peu loin du centre mais l’Opéra a une architecture assez surprenante et tu passes du monde traditionnel à la modernité en seulement un pont, ce qui est vraiment sympa !

    Hâte de voir les prochains posts sur le sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *