Comment survivre à l’été quand on a la peau claire ?

Ca y est. L’été a frappé. Ou plutôt, le soleil a frappé. Pas forcément plus tôt que pour les autres années. Pas forcément plus violemment. Mais le résultat est là : un magnifique coup de soleil orne déjà le devant de mes mollets. Ce n’est pas seyant, ça fait rire les gens. Pourtant, on peut dire que depuis le temps je m’y suis habituée. Pourquoi ? J’ai une peau de rousse. On peut donc dire qu’au fil des années et des coups de soleil, j’ai développé une certaine technique pour survivre à l’été quand on a la peau claire.

La crème solaire indice 50

L’allié de base quand on a un peu de jugeote, c’est bien la crème solaire. Certaines personnes n’aiment pas en mettre sous prétexte que ça les empêche de bronzer. C’est évidemment un gros mensonge. Si moi j’arrive à bronzer en Bretagne et avec un indice 50, je peux vous assurer que ce sera largement le cas pour vous aussi. Il n’y a pas besoin d’utiliser un indice maximum, mais choisissez toujours un écran total. Attention, beaucoup de crème solaires contiennent des substances polluantes pour les océans. Des marques comme Biotherme, UVBio ou Avène, proposent des crèmes qui n’attaquent pas les coraux. Vous pouvez vous protéger, et protéger la planète!

Les compléments alimentaires qui préparent la peau au soleil

Le bronzage, c’est une réaction de la peau pour se protéger du soleil, presque un pansement. On peut aider la peau à se protéger du soleil en mangeant des carottes et des tomates. Sauf que pour que ça fasse vraiment effet, il faut en manger beaucoup beaucoup. L’alternative ? Prendre des compléments alimentaires qui vont vous apporter les doses nécessaires. J’ai longtemps utilisé Oenobiol, qui propose des gammes différentes selon les types de peau, mais il existe d’autres marques sur le marché.

Les heures d’exposition au soleil

Toutes les précautions ne servent à rien si on passe la journée au soleil. Il y des heures plus propices que d’autres pour se poser sur sa serviette. La règle est assez simple : ne jamais s’exposer entre midi et 16h. En plus ça tombe bien, il fait en général beaucoup trop chaud à ces moments là, on est bien dans une pièce fraiche.

Que faire lors d’un coup de soleil ? Mon meilleur ami, la Biafine

Si malgré toutes mes précautions, je prends tout de même un coup de soleil, j’ai quelques réflexes habituels. Tout d’abord, boire de l’eau. Il faut s’hydrater le plus possible car le coup de soleil vous déshydrate aussi de l’intérieur. Et puis, je m’enduis de Biafine. Si le coup de soleil est petit, je renouvelle matin et soir l’application. Si le coup de soleil est douloureux, je remets de la biafine toutes les deux heures.

Le choix de la destination de vacances

C’est un fait, le soleil ne tape pas de la même façon que l’on soit en Australie ou en Vendée. Mais bizarrement, j’ai plus souvent pris des coups de soleil en Irlande ou en Bretagne qu’en Croatie. Pourquoi ? Parce qu’on se méfie moins quand le soleil tape moins dur. Erreur, ce n’est pas parce qu’il y a des nuages que vous ne pouvez pas prendre de coups de soleil. Je dirais même : rien de pire que le soleil voilé pour cramer. Du coup, ou que vous partiez en vacances, gardez toujours un tube de crème solaire avec vous, même si vous allez en Islande!

La beauté de la peau claire

J’ai souvent pensé que j’étais née dans la mauvaise région du monde ou au mauvais siècle. Dans certains endroits, la blancheur de la peau est considéré comme un signe de beauté. En France et dans beaucoup de pays d’Europe, ce n’est plus le cas depuis des années. La peau bronzée à tout prix représente le graal à obtenir le long de l’été. Heureusement, les mentalités changent un peu. Je ne sais pas si c’est parce que je sais que dans tous les cas, je serai toujours moins bronzée que mes amies, mais j’accepte de plus en plus ma peau claire. Bien sur que le cachet d’aspirine n’est la vision la plus jolie du monde, mais je préfère encore ça à un vilain coup de soleil. Ou à un cancer de la peau. Et au moins, en protégeant ma peau, je limite les apparitions prématurées de vieillesse et les tâches. Ca vaut le coup, non ?

Et vous, comment faites-vous pour protéger votre peau du soleil ?


Ne manquez aucune publication publication de Fox and Fire

 Facebook / Twitter / Instagram / Hellocoton

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’enregistrer sur Pinterest!

8 commentaires Ajoutez les votres
  1. Vu mon teint de porcelaine ton article me parle énormément 🙂
    Lorsque j’habitais en Belgique, j’étais un peu trop consciente de ma peau donc chaque printemps je badigeonnais mes jambes d’autobronzant. J’ai eu plusieurs remarques genre « brique de lait » ou que mes jambes étaient trop écarlates ou que je devrais aller en vacances… de la méchanceté gratuite à l’état pure.
    Puis je suis arrivée au Canada et dés qu’il y avait un rayon de soleil tout le monde homme/femme sortait les shorts/jupes malgré leurs jambes super blanches dues au long hiver. Et je me suis dit fuck moi aussi et depuis je m’en fou complètement. Quant à la protection, en hiver je suis coupable de ne mettre que du SPF sur mon visage (indice 50) mais en été si je sais que je vais passer du temps en extérieur (pas juste le chemin aller/retour de 15 minutes en vélo pour aller au boulot) j’essaie de me badigeonner de crème solaire.
    J’ai pris de temps en temps des suppléments quand je partais en vacances pour bien protéger ma peau aussi. Puis tu as raison au final je suis contente d’avoir la peau claire, ça ne me dérange plus autant qu’avant. Le tout est de bien la protéger 🙂

    1. Quand j’étais en prépa, tu t’imagines que je n’avais pas trop le temps d’aller faire bronzette. Une fois j’allais au cinéma avec ma coloc et un mendiant m’a fait une remarque sur ma blancheur. Je l’ai un peu mal pris, ahah (il faut dire que ma coloc est rousse, donc encore moins bronzée que moi). Depuis, j’ai appris à relativiser.
      Moi aussi, je mets toujours à minima un peu de crème sur le visage (y’en a dans ma crème de jour), comme ça, j’évite le nez tout rouge!

  2. Forcément, je te suis à 100 % avec ma peau de blonde !

    C’est vrai, le teint pâle type porcelaine, ça fait un peu noblesse-vieille-France. Et alors ? Qui dit que d’ici quelques années, ça ne redeviendra pas super tendance ? Je me souviendrai toujours de la première fois que j’ai étudié « Venus Sortant des Eaux » de Boticelli : le prof a employé le mot « diaphane » pour qualifier sa peau et j’ai d’un seul coup été beaucoup moins complexée, en me disant que c’était finalement assez classe d’avoir un peau si claire qu’elle en devenait transparente.

    Pour la protection, je fais comme toi : écran total 50 Avène (en plus la source d’eau avène est près de chez moi donc c’est un retour aux sources, ah ah ah) et j’évite l’exposition entre midi et 16h (attention, il faut faire attention au décalage en heure d’été, selon les pays, ça change !). Mais c’est vrai que malgré toutes les précautions que l’on peut prendre, on ne se méfie jamais assez. L’un de mes plus beaux coups de soleil, je l’ai pris sous… un tempête de neige ! Comme quoi, on parle de l’été, mais la réverbération du soleil sur la neige quand on fait du ski, c’est particulièrement traître également !

    Moralité : ne pas céder à la mode et penser durable, pour l’environnement comme pour sa peau 🙂

  3. Hello !

    A mon calvaire de tous les ans… J’ai testé cette année une cure d’un mois comme Oenobiol, pour préparer ma peau au soleil car je partais à Marrakech une semaine.

    Malgré ça et le fait de m’avoir exposé (inconsciemment et malgré les nuages) j’ai tout de même eu mon allergie au soleil et des coups de soleil !

    ^^

    1. Les compléments préparent juste un peu la peau, mais c’est sur que ça ne remplace pas les vraies protections… J’ai remarqué aussi qu’il faut toujours faire attention aux nuages, ils sont très traitres! (j’ai pris mon premier coup de soleil de l’année sous un ciel nuageux, tu te sens tellement bête dans ces cas là^^)

  4. Merci pour ton article !
    Comme toi, j’ai une peau claire mais je n’arrive pas du tout à prendre le soleil : au mieux, j’ai bonne mine 😉

    J’ajouterais juste à tous tes conseils de ne pas oublier de renouveler l’application de crème solaire toutes les 2 heures, et qu’il vaut mieux commencer la saison avec un nouveau tube, pour avoir le filtre UV le plus efficace possible.
    Et même si on porte un chapeau, penser à se tartiner aussi le visage à cause de la réverbération du sol !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *