Ma bague en argent sur mesure

Pour mon anniversaire, mes amis m’ont offert un cadeau un peu particulier. Pas un livre, ou un vêtement, non une expérience que je n’avais encore jamais réalisée : un atelier pour fabriquer moi-même ma bague en argent.

De base, je ne suis pas la fille la plus manuelle du monde. Il faut dire qu’avec une mère créatrice, j’ai toujours la bonne excuse pour ne pas faire les choses moi-même : je connais quelqu’un qui le fera bien mieux que moi ! Alors j’ai d’abord été un peu intimidée par ce cadeau. Quand même, on me proposait de travailler sur un matériaux noble, il ne fallait pas que je gâche tout avec mes dix doigts !

WECANDOO – Mise en avant de l’artisanat

Mon atelier m’était proposé par le site Wecandoo, une startup en pleine expansion qui s’engage pour la mise en avant de l’Artisanat et des savoir-faire manuels. Que vous soyez des amoureux du cuir, de la céramique, de la bijouterie, des plantes ou même de la mozzarella, le site saura vous proposer un atelier adapté à vos envies !

Pour ma part, j’avais rendez-vous avec Jordane dans un atelier au pied de la butte Montmartre. Quel bonheur, j’adore ce quartier ! Jordane m’accueille avec du thé et le temps que la deuxième personne à faire l’atelier avec moi arrive, elle me présente l’établi qui sera mien pendant ces deux heures. Puis c’est au tour des différentes étapes; la première étant de choisir parmi trois modèles celui que l’on voulait réaliser. Et puis il a fallu mesurer la taille de mon doigt pour me faire une bague sur-mesure. Sans surprise, j’ai les doigts bien plus fins que la moyenne, ce qui étonne pas mal ma professeure.

Fabriquer soi-même sa bague en argent grâce à un atelier

Puis il est temps de se mettre au travail. J’avoue qu’au début j’avais peur que deux heures soient trop longs. Mais en fait, il m’a presque fallu plus de temps pour tout finir! Scier l’argent demande finalement pas mal de temps, même si ça ne demande pas tant de force que cela avec le bon outil. Seulement, comme je vous l’ai déjà dit, j’utilise rarement mes dix doigts autrement que pour taper sur un clavier. Or là il fallait être précis et bien tenir sa plaque et… eh bien j’ai failli me faire une tendinite tellement j’étais concentrée !

Je suis plutôt contente du résultat, et assez fière de pouvoir arborer mon oeuvre. Mais surtout, j’ai beaucoup aimé pouvoir échanger avec l’artisante et ma coéquipière, échanger un peu sur les parcours de chacun. Au début, je me sentais pas du tout à ma place, j’avais peur de mal faire, de gaspiller. Mais pour autant, c’était presque le but de l’atelier ; l’accident faisait partie intégrante du processus. Et c’est d’ailleurs ainsi que l’on se retrouve avec un modèle unique de bague. Cela faisait d’ailleurs parti de la discussion, la place de l’artisanat alors que les imprimantes 3D se développent et se démocratisent. Un peu comme la peinture à du se remettre en cause avec la venue de la photographie…

Bref, vous l’avez compris, j’ai été emballée par ce cadeau (ahah, joli jeu de mot). Je recommande comme idée cadeau ou si vous avez envie d’apprendre de nouvelles compétences manuelle sans vous lancer pour autant dans un CAP. Bref, un bon moment!

 

 

 

 

 

Vous avez déjà fait ce type d’atelier ? Vous connaissiez Wecandoo ?


Cet article vous a plu ? Enregistrez-le sur Pinterest !

18 commentaires Ajoutez les votres
  1. Mais quel cadeau génial que tes amis t’ont offert! Déjà j’aime beaucoup l’idée d’offrir une expérience comme un concert, une exposition, un voyage ou un atelier mais en plus tu as pu créer quelque chose de tes 10 petits doigts. Quelque chose d’unique, que personne d’autre ne possède. Je trouve ça super cool! En plus j’aime beaucoup le design que tu as choisi, c’est très graphique et intemporel finalement. Je suis sûre que tu la porteras de nombreuses années 🙂 Et quand on te demande d’où vient ta bague, tu peux faire la fière et dire que c’est toi qui l’a fait héhé

    1. Merci Amandine ! :D. Oui, c’est vraiment cool d’avoir pu faire quelque chose « pour de vrai », d’apprendre et de quand même repartir avec un objet. Au final, ça fait un peu deux cadeaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *