Sous le soleil de l’été

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’un sujet qu’on n’avait jamais abordé ici : les lunettes de soleil. Je ne me considère pas vraiment comme une blogueuse mode, je suis plus à l’aise sur le voyage. Mais l’été arrivant, le sujet devient vraiment d’actualité car il est important de protéger ses yeux. Encore plus si, comme moi, vous prenez le vélo régulièrement en journée. Or, j’ai fait une découverte que je voulais vous partager : des lunettes made in France à prix très raisonnable !

Epingle-moi sur Pinterest

Prendre soin de ses yeux sous le soleil d’été

Fin février, j’ai réalisé un rêve qui me poursuit depuis que je suis devenue myope : me fait faire opérer au laser. Il faut avouer que je n’ai jamais aimé les lunettes. Ce n’est pas tant que ça ne me va pas, mais ça accentue le côté « premier de la classe » qui me collait à la peau. En 6ème, même si j’avais échappé aux appareils dentaires, le fait de porter des lunettes me complexait beaucoup. On ne va pas se mentir, je n’avais pas vraiment de style vestimentaire et la confiance en moi d’une huitre. Les années sombres de la pré adolescence, quand on ne sait pas trop ce que l’on veut…

En voyant ma tête au moment où mon médecin m’a annoncé que j’allais devoir porter des verres correctifs, je pense qu’il a eu pitié de moi. Et très vite il m’a rassuré en me disant que généralement, les myopes passaient par le triptyque lunettes – lentilles – laser. De fait, comme je faisais beaucoup de danse, je suis très vite passée aux lentilles, d’abord quelques jours par semaine, puis complètement. Et je gardais en tête que dès que j’aurai suffisamment d’argent, je me ferai opérer.

Ce jour glorieux a fini par arriver. Après plus d’un an de CDI, j’avais assez d’argent de côté et une assez bonne mutuelle pour m’aider dans cet investissement. Tout s’est fait hyper rapidement. J’ai eu mon premier rendez-vous en une semaine, où on m’a dit que j’étais opérable (ma vue est stable depuis plus de 5 ans) et deux semaines plus tard, je me faisais opérer. Si ça vous intéresse, je pourrai vous raconter mon expérience (très bonne), mais ce n’est pas le sujet ici.

Mes lunettes made in France

Pendant la période post opération, j’ai été très sensible à la luminosité. Ce n’est plus le cas maintenant, mais pendant plusieurs semaines je portais des lunettes de soleil tout le temps. Or, j’avais perdu ma belle paire de lunettes plus d’un an avant, et je les avais remplacés par des lunettes bas de gamme trouvées chez Monoprix. Je me suis vite rendue compte qu’elles ne tenaient pas la route en terme de protection. Alors j’ai repris une vieille paire, moche mais de qualité. Et puis entre temps, le confinement est arrivé et j’ai arrêté de me soucier de mon look. Je ne voyais personne, alors autant être bien protégée !

Revenue enfin à Paris, je me suis dit que j’allais enfin investir dans une vraie paire de solaire. On m’avait souvent recommandé Izipizi ou Jimmy Fairly. Les prix sont très raisonnables, mais je n’étais pas sûre de la qualité du premier ou du mode de fabrication du second. Comme vous le savez peut-être, j’essaie de faire un peu plus attention à ma consommation. Et c’est là que par hasard, je suis tombée sur Atelier Particulier, qui propose des produits fabriqués en France ou en Europe. Et pour un prix similaire à du Jimmy Fairly en ce qui concerne le solaire ! J’ai un peu hésité, frileuse à l’idée de commander sans pouvoir essayer. Puis je me suis lancée et bien m’en a pris !

Solaires fabriquées en France

Lunettes de soleil fabrication française

Le luxe à petit prix

Je suis très contente de mon achat. La forme me va, pas trop grande, j’ai juste eu à reprendre les branches car j’ai une très petite tête. Niveau qualité, rien à dire, les verres protègent bien et je sens la différence par rapport à mes lunettes bas de gamme. Il faut dire que le concept d’Atelier Particulier, c’est de travailler avec des ateliers indépendants qui fournissent en temps normal les grandes maisons de luxe. Ils travaillent donc des produits de qualité pour créer des pièces, des classiques, qui ne prennent pas une ride au fil du temps. Ce qui m’a également plus, c’est que l’on sait précisément où sont fabriqués les produits. Pour mes lunettes, c’est à Evreux, dans l’un des 8 derniers ateliers français !

Niveau matière, le choix de l’atelier s’est porté sur de l’acétate. A ne pas confondre avec le plastique, l’acétate est issu de la cellulose de bois. Celui utilisé pour mes lunettes vient de la Maison Mazzucchelli, fondée en 1849. Quand je vous dis que tout est tracé et que les matériaux sont choisis avec soin. Selon le site, mes solaires fabriquées en France devraient avoir une durée de vie d’une dizaine d’année si j’en prends soin. Autrement dit, c’est comme si j’achetais une paire de solaires bas de gamme tous les deux. Ca vaut le coup donc !

Lunettes de soleil éthiques pas chères

Alors, convaincus par mes lunettes made in France ?

4 commentaires Ajoutez les votres
  1. J’aime bien cette forme de lunettes, elle a un petit côté vintage sans ressembler aux classiques wayfarer puis elles te vont vraiment bien bon je suis toujours myope de mon côté mais depuis que je me suis faite plaisir avec une paire de Ray-Ban ronde adaptée à ma vue je les porte tout le temps. Avant de les commander, j’avais pris une paire identique chez H&M pour voir si j’aimais vraiment le model et ce fut « le coup de foudre ». On peut parler de coup de foudre avec une paire de lunettes? haha

    1. Ahaha oui, on peut parler de coup de foudre même pour des lunettes ! J’ai jamais eu de coup de foudre justement, même si je leur ai jamais laissé trop de chance. Il y a tellement d’inconvénients à porter des lunettes par rapport à des lentilles !
      C’est marrant, j’avais jamais pensé à prendre des Ray-Ban pour des lunettes de vue !

  2. Bonjour Alice,
    avant tout mon « histoire de lunettes » et de « taille de tête » est très similaire à la tienne! J’ai eu mes lunettes en 5e je crois mais, attention c’est là que ça change, ça ne m’a jamais trop dérangé, je crois que j’aimais le style première de la classe!
    J’avais des lentilles mais j’en portais que pendant les vacances et pour des occasions particulières, j’avais juste la flemme de les mettre je crois, surtout pour aller au travail 🙂
    Je me suis faite opérer par confort, un truc de moins à penser, j’ai d’ailleurs écrit un retour d’expérience sur le blog! Je n’ai pas connu de sensibilité particulière, mais j’ai tout de même cherché des lunettes de qualité pour « ma vie d’aigle ». Effectivement comme avant je n’aimais pas les lunettes de soleil à ma vue, j’en portais uniquement avec des lentilles (donc au final que en vacance), donc j’avais pas super envie d’investir pour des lunettes que je portais une semaine par an…
    Sinon comme toi j’ai une petite tète et j’ai du mal à trouver des lunettes qui me vont bien, ma dernière découverte a été la marque espagnole Mr.Boho, pas éthique mais qui allie desing et qualité.

    Merci pour cette belle découverte, je garderai ce site au chaud pour faire des cadeaux pour mon chéri, mon beau père ou mes frères (car tu sais on sais jamais quoi offrir aux mecs…) car leur séléction pour homme a l’air très belle!!!

    Truc qui n’a rien à voir: si tu veux faire des photos de toi, comme pour cet article, je peux t’en faire si besoin, hésites pas à me contacter!

    Bisous,
    Maria

    1. Hello Maria !
      Je garde sous le coude ta proposition pour les photos, ça serait avec plaisir ! On pourra se prévoir un petit shooting un de ces jours (plutôt en semaine, sinon en septembre car je ne vais pas trop être présente le week-end)

Laisser un commentaire