Mes livres de 2020 Partie #2

En bonne résolution de l’année 2020, je me suis dit que j’allais lire. Et comme on m’a toujours appris qu’une résolution sans objectif chiffré ne sert à rien, je m’étais fixée le chiffre de 12 livres dans l’année. Un par mois. Rien d’insurmontable et d’ailleurs j’espérais le dépasser. Mais je ne pensais pas du tout que je lirai mes 12 livres aussi rapidement. En même temps, qui avait prévu qu’on serait confiné pendant deux mois ? Pas moi en tout cas ! Dans ma chance, je me suis retrouvée en confinement chez ma belle-famille, qui a un stock de livres assez impressionnant. Bien plus que dans mon petit appartement parisien : le paradis pour moi ! Or, l’été arrive et l’été c’est toujours synonyme de temps pour lire et tenir à votre tour vos objectifs ! Voici donc une petite sélection de lecture pour accompagner votre saison estivale :

Que lire cet été ? Ma sélection de livres pour la saison estivale

Epingle-moi sur Pinterest

Culottées #1 de Pénélope Bagieu

Ce premier livre m’a été offert pour mon anniversaire. En février donc, mais il s’adaptera très bien à vos envies de plage. Je ne lis pas très souvent des BD en général, mais j’aime beaucoup les dessins de Pénélope Bagieu (j’ai d’ailleurs son vieux guide de Londres). J’ai encore plus aimé sa façon de résumer en quelques pages la vie de ces femmes fascinantes qui ont su tracer leur chemin. C’est une belle façon de montrer qu’il n’y a pas que eu des grands hommes et leur femme, mais aussi et tout simplement des grandes femmes. [Voir ce livre]*

Deux mètres dix de Jean Hatzfeld

Juste avant le confinement, je furetais dans une librairie à la recherche d’un livre quand je suis tombée sur Deux mètres dix. Je ne sais jamais expliquer pourquoi un livre me plait plutôt qu’un autre, mais celui-ci m’a attirée. On suit la vie de Sue, ancienne athlète de haut niveau américaine au moment de la guerre froide qui se rappelle ses anciens exploits et l’impact de ses succès sur sa santé d’aujourd’hui. J’ai trouvé ce livre étonnamment poétique alors qu’il aborde les sujets compliqués du dopage d’Etat et de la vie en pleine guerre froide en URSS. [Voir ce livre]*

Miss Islande de Auður Ava Ólafsdóttir

J’adore cette autrice Islandaise. J’ai déjà dévoré un grand nombre de ses bouquins car j’aime sa façon de décrire des tranches de vie. Souvent, ses livres me donnent presque faim car la nourriture y tient une place prépondérante. Et vous savez combien j’aime manger ! Celui-là raconte l’histoire d’une jeune femme qui rêve d’être une écrivaine indépendante quand tout ce qu’on lui propose c’est de devenir Miss Islande. C’est une sorte d’état des lieux de la société islandaise dans les années 60. C’est un roman féministe, connecté au monde qui emporte ailleurs. Il a d’ailleurs reçu le prix Médicis étranger en 2019 ! [Voir ce livre]*

Et je danse, aussi de Anne-Laure Bondoux

De cette autre sélection de livres, c’est celui que j’ai le moins aimé. Mais son format facile à lire en fera un livre parfait pour l’été ! En forme d’échanges épistolaires, le livre raconte l’histoire d’un écrivain en panne d’inspiration depuis que sa femme est partie et a disparu. Je l’ai trouvé un peu plat, un peu trop de bons sentiments. L’histoire en elle-même est assez prévisible et j’aurais presque pu m’arrêter de la lire avant la fin. Mais en lisant d’autres avis, je me suis rendue compte que j’étais assez minoritaire. Il faut croire que je ne suis peut-être pas sensible aux livres dit feel-good. [Voir ce livre]*

La Gouvernante suédoise de Marie Sizun

Vous devez le savoir depuis le temps, je suis fascinée par les pays scandinaves. J’ai donc choisi ce livre surtout pour son titre, sans trop savoir à quoi m’attendre. Marie Sizun nous y raconte l’histoire de sa famille, aux origines assez floues. A partir de vieilles photos jaunies, d’une tombe et d’un peu d’imagination, l’écrivaine nous conte l’histoire de ses ancêtres franco-suédois. Ce n’est pas un style que j’ai l’habitude de lire mais le livre est finalement assez touchant dans sa façon de raconter les convenances et les non-dits. Et puis bon, ça parle de la Suède ! [Voir ce livre]*

Claudine à l’école de Colette

J’ai récemment vu le film Colette avec Keira Knightley, ce qui sans surprise m’a donné envie de me plonger dans son oeuvre. Je crois que je l’avais déjà lu dans mon enfance car certains passages me faisaient écho mais je n’en suis pas sûre. Je trouve fou que ce livre ait pu être publié à l’époque car, tout en sous-entendu, il est déjà assez sulfureux ! Encore une fois, c’est un style littéraire différent de ce que je lis mais ça me fait du bien de lire autre chose que du contemporain. L’été, on sort des sentiers battus et on va lire hors de son espace de confort ! [Voir ce livre]*

A lire aussi : Mes livres de 2020 Partie #1

Quels livres pour l’été me recommanderiez-vous ?

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. De ta sélection, je dois avouer que Miss Islande m’intrigue le plus. Cette histoire a l’air tellement improbable, de passer d’écrivaine à Miss c’est plutôt étrange. En tout cas tu m’as vite convaincu avec la place de la nourriture, j’adore quand les livres mettent la cuisine à l’honneur de manière subtile sans que ce soit un livre de recette. Et l’Islande dans les années 60 m’intrigue beaucoup. Je n’ai jamais vraiment lu de livre sur l’Islande donc ce sera l’occasion 🙂 Là je termine Chilling Adventures of Sabrina en audio, c’est étrange car je connais l’histoire grâce à la série et pourtant j’apprécie énormément le livre car il est raconté de manière très différente!

    1. Je te recommande cet auteur en général car vraiment, c’est un plaisir de la lire ! Je dévore tout à chaque fois ! J’avais particulièrement aimé L’embellie et L’exception.
      C’est rare que j’apprécie tout autant un livre quand je l’ai déjà vu en film ou en série. Bon là pour le coup, pas de risque, j’ai toujours pas regardé Chilling Adventures of Sabrina !

Laisser un commentaire