Mes livres de 2020 Partie #3

Me revoilà pour la suite de mes lectures de 2020. Comme pour les éditions précédentes (vous pouvez lire la première partie ici et la seconde partie là), mes choix sont assez éclectiques. J’essaie de lire tout autant des classiques, que des best-sellers, que des livres quasiment inconnus. Mon choix se porte souvent en premier sur le design. Je sais bien qu’on n’est pas censé juger un livre à sa couverture, mais il faut bien une première chose qui interpelle. Puis le titre, éventuellement l’auteur et évidemment, mon choix est conforté par le résumé. Je déteste d’ailleurs quand un livre n’a pas de résumé en 4ème de couverture. Qui fait ça ? Sur ces mots, je vous laisse découvrir ma troisième sélection de livres de 2020.

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

On commence cette liste avec le prix Goncourt de 2019. Je crois que c’est la première fois que je lis un prix Goncourt et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Même si j’aime bien les livres qui font réfléchir, qui demandent du temps à être lu, j’aime aussi beaucoup les livres instantanés. Certains diraient « les romans de gare« , mais je préfère enlever le côté négatif de cette appellation. Alors pour tout vous dire, je m’attendais à un livre compliqué à lire, alors que pas du tout ! L’écriture est simple d’accès, fluide, et on se met très rapidement l’histoire. Lire un livre qui se passe dans une prison quand on est soi-même en confinement a une saveur toute particulière, comme si on comprenait un peu mieux ce que le protagoniste vivait. Et pourtant, malgré un sujet assez dure, j’ai trouvé ce livre optimiste, plein d’espoir. J’étais comme soulagée à la fin de ma lecture !

Découvrir ce livre sur la Fnac*

Les complémentaires de Jens Christian Grøndahl

Les complémentaires de Jens Christan Grodahl

Voici un livre que j’ai choisi pour le nom de son auteur et son résumé : un livre qui se passe au Danemark, bien évidemment que ça allait m’intéresser ! Seulement voilà, je dois dire que je n’ai pas accroché à ma lecture et que la fin me laisse… sur ma faim ! Je crois que je n’ai pas compris où l’auteur voulait nous amener avec cette histoire et que cela m’a frustrée. Pourtant, le sujet me plaisait bien, mêlant identité, intégration et art, mais la mayonnaise n’a pas pris. Si certains ici l’ont lu, j’aimerais beaucoup en discuter pour connaitre votre avis !

Découvrir ce livre sur la Fnac*

Le rouge vif de la rhubarbe de Auður Ava Ólafsdóttir

Le rouge vif de la rhubarbe

Ce n’est pas la première que je vous parle de cette autrice islandaise, qui me fait voyager à chaque fois dans son univers poétique. On suit cette fois-ci une tranche de vie d’Ágústína, une jeune fille « aux jambes de coton » et qui voyage à travers les lettres de sa maman exploratrice. Mais Ágústína fomente elle aussi un grand voyage, celui qui la mènera en haut de la « Montagne », huit cent quarante-quatre mètres dont elle compte bien venir à bout, armée de ses béquilles, pour enfin contempler le monde, vu d’en haut…

Encore une fois, ce livre m’a transporté par sa célébration des petites choses, et sa délicatesse. Et encore une fois, ce livre m’a donné faim !

Découvrir ce livre sur la Fnac*

L’attrape-coeurs de J.D. Salinger

L'attrape coeurs

Un classique de la littérature américaine que j’avais envie de relire. Je ne me rappelais plus que le style est aussi direct,  presque que comme un langage parlé, mais qui fascine. C’est l’histoire de la fugue d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. On suit ses déambulations pendant trois jours, à la recherche de lui-même et de ses vieux démons. D’une certaine façon, Holden est un Peter Pan des temps modernes et J.D. Salinger arrive parfaitement à retranscrire toute l’ambiguïté de l’adolescence.

Découvrir ce livre sur la Fnac*

Nos espérances de Anna Hope

Nos espérances de Anna Hope

Arrivé à la fin du confinement, ce livre m’a un peu déçu. J’avais beaucoup envie de lire cette histoire d’amitié qui évolue sur plusieurs décennies, ces personnages qui changent. Avec pourtant un titre résolument optimiste, ma lecture m’a laissé un gout doux-amer, un gout d’inachevé. Peut-être parce qu’il pose le doigt sur ce que nous, nous attendons de la vie et où nous en sommes au moment de découvrir le livre ? Cependant, le livre est très bien écrit, et les fils qui attachent les trois filles entre elles donnent envie d’en savoir plus et de nous plonger tout entier dans leur vie.

Découvrir ce livre sur la Fnac*

Silo de Hugh Howey

Silo de Hugh Howey

Pour ce dernier livre, j’ai choisi un classique de la science-fiction, que je n’avais pourtant encore jamais lu ! Dans un futur post-apocalyptique, les être humains vivent sous terre dans un silo géant. La vie y est réglementée, et la stabilité et la paix sociale reposent sur des secrets et des non-dits. Forcément, l’équilibre est instable et finit par basculer avec la nomination d’une nouvelle shérif. Ce qui m’a plu, c’est que ce livre, écrit en 2011, fait écho aux problèmes de notre époque : perte d’information entre les générations, isolement, refus de la version officielle, théorie du complot, désir d’émancipation… Les sujets sont traités avec intelligence en proposant plusieurs façons de voir les choses avec le même but : préserver l’humanité et son bien-être.

Découvrir ce livre sur la Fnac*

11 commentaires Ajoutez les votres
  1. Je connais évidemment l’attrape-coeur que j’ai lu à l’époque du lycée et qui m’a laissé un souvenir plaisant… J’ai Silo dans ma bibliothèque depuis très longtemps, mais jamais lu ! Ça me tente du coup !
    Pour le reste, je note tes recommandations… 🙂

  2. Hello ! Ça fait plaisir de me replonger dans ton univers ça fait longtemps que je n’avais pas payé une petit visite je dois dire que je suis pareil dans mon rapport au livre la couverture graphic en premier puis la validation de mon intérêt visuel grâce au résumé. J’avoue que ‘Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon’ et ‘l’attrape coeur’ me donnent plutôt envie l’un par le titre l’autre par la couverture, si jamais je tombe dessus je penses me laisser tenter par ces lectures !

  3. Je découvre plein de titres et auteurs dans cet article, j’adore! De ta sélection, je retiens surtout Silo de Hugh Howey qui m’intrigue complètement. L’attrape-coeurs de J.D. Salinger est leur seul livre que j’ai commencé et jamais fini. Je n’ai tellement pas accroché. Et c’est fou car il s’agit d’un classique de la littérature. Mais qu’est-ce que je me suis embêtée et j’ai vraiment pas aimé la plume de l’auteur. J’en garde un goût amère comme tu peux le voir. Mais pas pour Nos espérances de Anna Hope, celui-là je l’ai adoré et dévoré haha

    Sinon je tenais aussi à souligner tes photos qui sont super cool et ta bibliothèque qui me fait rêver ♥ j’adore!

    1. Très bonne lecture Silo, vraiment je recommande ! Et il y a deux autres tomes si jamais cela t’intéresse. JD Salinger, j’avoue que c’est particulier. Mais justement, étant habituée aux grands auteurs français qui peuvent paraitre pompeux (des fois pour lire du Balzac, il faut s’accrocher !), j’étais contente d’avoir un style aussi direct.

      Merci pour les photos ! J’ai mis l’amoureux à contribution, et la bibliothèque est celle de ma belle-mère : c’est en partie grâce à ça que j’ai aussi bien vécu le premier confinement, ahah.

Laisser un commentaire