Visite du Parc National de Krka – Mon Roadtrip en Croatie

Après avoir arpenté Split en long en large et en travers, on a eu envie d’un peu de nature. Notre choix s’est porté sur le parc National de Krka (je ne suis pas sûre de la prononciation, mais c’est quelque chose comme « keurka »).

Visiter le Parc National de Krka en Croatie

Imaginez de hautes collines qui se resserrent en étroits corridors desquels se précipitent rivières et cascades. C’est un peu comme ça que l’on pourrait présenter le Parc National de Krka. Avec une superficie de 111 km² environ autour de la rivière Krka au nord de Sibenik, ce parc est particulièrement célèbre pour ces incroyables cascades. C’est une alternative ou un complément à l’autre parc très connu de Croatie : le parc de Plitvitce. Personnellement, je n’ai pas eu le temps de faire celui-ci, donc je ne saurais comparer les deux, mais je peux vous dire déjà que Krka vaut le détour !

Il y a deux entrées possibles :

• Une depuis Lozovac : qui permet de venir en voiture jusqu’au parc

• Une depuis Skradin : qui permet de venir à pieds ou par bateau.

Pour notre part, nous avons pris l’entrée depuis Lozovac. Nous avons fait ce choix car en passant par cette entrée, nous pouvions emprunter le sentier découverte qui fait terminer la promenade par le clou du spectacle : les chutes de Skradin. Nous nous sommes donc garés sur le parking de Lozova et avons pris la navette bus qui nous a mené juste au début du sentier. Mais à savoir, en passant par Skradin, vous avez l’occasion de faire une petite petit croisière d’une heure environ.

Le sentier découverte du Parc National de Krka

Avant même d’arriver, je suis toute excitée par les paysages que je vois depuis la fenêtre du bus. J’ai hâte de voir enfin les merveilles du parc national de Krka. Le sentier découverte est un sentier aménagé de 1,9 km avec des pontons en bois. J’avais prévu mes chaussures de marche pour pouvoir crapahuter en toute sécurité, mais vraiment c’est aménagé de sorte qu’on pourrait y aller en tongs ! Nous y étions au mois d’aout, donc il y avait un peu de monde. Mais comme le parc est un peu moins saisissant que celui de Plivitce, il n’y avait pas trop de monde pour autant.

La balade est très facile donc, et nous permet d’admirer les chutes depuis plusieurs points de vue. A mesure qu’on se rapproche de la fin du parcours, je trépigne de plus en plus et enfin : les cascades de Skradinski buk ! C’est vraiment très très beau mais on voit qu’il fait chaud et que c’est le mois d’aout. Difficile de trouver un petit coin tranquille près de l’eau. On décide donc de s’éloigner un peu le temps de manger notre pique-nique puis on va se rafraichir.

Parc national de Krka en Croatie
chute de Skradinski buk

Tristan l'élan à Krka

A ma grande surprise, l’eau n’est pas très froide et je comprends bien pourquoi il y a tant de monde pour en profiter ! C’est un plaisir de se baigner dans des eaux aussi limpides. Notre petite mascotte Tristan l’élan était bien évidemment du voyage ! Ce qui est marrant, c’est qu’on a croisé d’autres personnes en train de photographier une peluche. Tous des grands enfants !

La rivière de Krka et l’îlot de Visovac

La visite du parc est finalement assez rapide et peut se faire en une demie journée. Après avoir fini de se baigner et de profiter de la vue, on a décidé de continuer d’explorer les alentours. On reprend alors la voiture et on emprunte un assez long détour pour aller voir la petite île de Visovac qui abrite un monastère franciscain. Fondé au 14ème siècle et toujours en activité, le monastère a abrité des moines franciscains qui fuyaient les Turcs. Il abrite une collection de manuscrits et de livres anciens. Le trajet nous a un peu donné l’impression d’être au milieu de nulle part mais la vue en valait la peine !

Îlot de Visovak sur la rivière Krka

Infos pratiques

Horaires d’ouverture : 8-20h

Prix d’entrée : le prix varie en fonction de la saison. Comptez 200kn en juin et septembre, 100kn pour avril, mai et octobre et 30kn entre novembre et mars. Il existe des tarif enfants et étudiant (attention à bien avoir une carte étudiant internationale). Le billet comprend la navette-bus ou le trajet en bateau.

Site officiel en anglais


Epingle-moi sur Pinterest !

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. Je suis généralement pas du type à me mouiller. J’ai une légère phobie des poissons mais dans une eau si belle et claire comment résister? C’est tellement beau! On parle souvent du bleu de la Croatie et ce n’est pas pour rien. Puis je me verrai bien sur l’île de Visovac. En mode private island

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *