Mon tour de France à moi

Cet été, j’ai un peu été jalouse quand je voyais mes camarades de classe en vacances un peu partout dans le monde. Bali, Brésil, Viêt-Nam, il me suffisait d’ouvrir Instagram pour voyager dans un autre pays. Sur le principe, j’aime bien. C’est d’ailleurs pour ça que je suis autant de comptes centrés sur le voyage. Mais moi cet été, je n’avais pas de voyages prévus autour du monde alors je lorgnais du côté de leur vie palpitante avec un peu de dépit… Et pourtant je n’ai jamais aussi bien compris la phrase « on n’a pas besoin d’aller loin pour être dépaysé« . C’est bien l’avantage de vivre en France! On a la chance de vivre dans un pays avec une multitude de paysages à porté de mains ou presque. Vous venez faire un tour avec moi? Je vous propose 3 idées de weekend à faire en France pour se dépayser!

Premier arrêt : Visite de Marseille et ses calanques

Mon ancienne école a deux campus, un sur Bordeaux (où j’ai vécu plusieurs années) et un sur Marseille. Je savais dès le début que je voulais aller sur Bordeaux et les choses ont fait que… je n’ai jamais mis les pieds à Marseille. Pourtant, depuis Grenoble c’est assez facile d’accès (plus que depuis Bordeaux…) mais n’ayant jamais vraiment été une fille du sud, cette ville ne m’attirait pas.

Et puis un jour, en discutant, j’ai appris qu’un de mes amis de prépa y vivait et me proposait de le rejoindre. Je n’ai pas vraiment réfléchi et j’ai accepté. Au mois d’aout, je prenais le train, direction Marseille!

J’ai vraiment été agréablement surprise de ce que j’y ai découvert. Bien sûr, pour avoir vécu à Grenoble sans jamais avoir eu de problèmes, je me doutais bien que ce n’était probablement pas la ville à feux et à sang décrite par les médias. Evidemment, amoureuse de la nature comme je suis, je ne pouvais qu’être charmée par les calanques! Bon, pour être toute à fait honnête, j’ai trouvé la mer trop chaude (oui oui…) et un peu trop salée. Mais sinon c’était bien!

 

Deuxième arrêt : Balades dans le Finistère

J’en avais déjà un parlé lors de mes favoris d’aout, j’ai passé 10 jours en Bretagne. En particulier, j’ai rayonné depuis Le Pouldu, vers Clohars Carnoët, le port de Doëlan et différentes plages dont celles du Kérou et de Bellangenet. La nature en Bretagne est toujours incroyable, servie par une lumière souvent magnifique. On parle souvent du mauvais temps en Bretagne, mais en vérité, il pleut rarement toute la journée. De mon côté j’ai dû avoir un seul vrai jour de mauvais temps. Le reste, c’était pas grand ensoleillement toute la journée, mais en suivant la marée on a toujours eu des soirées incroyables. Surtout qu’on y était pendant les grandes marées et donc on a eu des jolies vagues!

On pensait aussi aller faire un tour à Lorient pour le festival interceltique. J’y avais été quand j’étais petite et j’en garde un super souvenir (vous savez moi quand on me met des kilts et de la cornemuse je suis contente). Mais au final on n’a pas eu le temps. A la place, on est allé visiter la ville historique de Quimper, Dournenez et son port musée, et enfin les îles Glénan. Je peux vous dire qu’après tout ça j’étais encore plus fan de la Bretagne qu’avant.

Troisième arrêt : Le Havre, ville en renouveau

Ma dernière ville côtière (pour le moment ?) a été Le Havre. J’y suis allée début septembre, un peu par hasard, profitant des derniers jours de soleil. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la ville a changé depuis la dernière fois que j’y suis allée!

A l’occasion du 500ème anniversaire de la ville, Le Havre s’est parée de ses plus beaux atouts, et surtout de jolies collections : sur le quai Augustin Normand, on peut trouver une sculpture étonnante, un éléphant de 5 m de haut en équilibre… sur le dos d’un homme. Au niveau des docks, l’oeuvre Catène de containers de Vincent Ganivet qui rend hommage au port de la ville. Et bien sur, les jolies cabines de plage colorées

Le tout, galvanisé par un soleil éclatant, je n’ai pu qu’apprécier!

Dans cet article, je voulais vous montrer que parfois on rêve à des destinations lointaines alors qu’il y a des choses merveilleuses à voir à moins de trois heures de chez soi. C’est un peu aussi le problème de réseaux sociaux, on oublie de regarder ce qu’il y a sous son nez!


 Facebook / Twitter / Instagram / Hellocoton

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’enregistrer sur Pinterest!

23 commentaires Ajoutez les votres
  1. J’ai adoré cet article! J’aime que tu présentes trois villes très très différentes. Logiquement quand on fait ce genre de voyage, on visite 3 villes proches géographiquement mais celles-ci ne le sont pas du tout, du coup c’est un vrai dépaysement alors que finalement on est au sein du même pays. Puis je n’ai jamais visité aucune de ces villes donc c’est encore mieux, hop 3 endroits à rajouter à ma liste haha

    1. Oh merci Amandine!
      Oui effectivement les villes sont assez éloignées l’une de l’autre. Il faut dire que je ne les ai pas visitées à la suite, c’était plus des excursions plus ou moins prévues à l’avance. En tout cas, maintenant que tu es de retour en Europe je ne peux que t’encourager à y faire un tour!

  2. Je ne peux être d’accord avec toi : comment l’eau peut-elle être trop chaude ??
    Mais sinon, je plussoie : la France est un pays splendide et plein de surprises

  3. On a la chance en effet de vivre dans un très beau pays ! Mais surtout c’est savoir regarder qui compte pour trouver la beauté d’un lieu . Et tu sais très bien le faire …
    je suis très touchée par ton bel hommage à la ville du Havre. Prête à y revenir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *