J’ai lu : Les testaments de Margaret Atwood, la suite de La Servante Ecarlate

Je me suis donnée comme objectif en 2020 de lire au minimum 12 livres. Un par mois, cela parait largement faisable ! La preuve, pendant le mois de janvier, j’en ai déjà lu deux. Et parmi ces deux titre : Les Testaments de Margaret Atwood, la suite de La Servante Ecarlate ! Et c’est de ce livre dont je veux vous parler aujourd’hui.

A lire aussi : Les livres de mon enfance

L’histoire

Quinze ans après les événements de La Servante écarlate, le régime théocratique de la République de Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais des signes ne trompent pas : il est en train de pourrir de l’intérieur.
À cet instant crucial, les vies de trois femmes radicalement différentes convergent, avec des conséquences potentiellement explosives. Deux d’entre elles ont grandi de part et d’autre de la frontière : l’une à Galaad, comme la fille privilégiée d’un Commandant de haut rang, et l’autre au Canada, où elle participe à des manifestations contre Galaad tout en suivant sur le petit écran les horreurs dont le régime se rend coupable. Aux voix de ces deux jeunes femmes appartenant à la première génération à avoir grandi sous cet ordre nouveau se mêle une troisième, celle d’un des bourreaux du régime, dont le pouvoir repose sur les secrets qu’elle a recueillis sans scrupules pour un usage impitoyable. Et ce sont ces secrets depuis longtemps enfouis qui vont réunir ces trois femmes, forçant chacune à s’accepter et à accepter de défendre ses convictions profondes.

Source : Babelio

Mon avis sur Les testaments de Margaret Atwood

Comme beaucoup de personnes en France je pense, j’ai découvert La Servante Ecarlate à la sortie de la série. Margaret Atwood est très connue des anglophones, mais son nom ne m’était pas familier jusque là. J’ai d’abord vu la première saison, que j’ai dévoré juste avant de partir au Danemark. Puis j’ai demandé le livre à Noël. J’ai entendu beaucoup d’avis mitigés sur le livre et je dois avouer que quand j’ai lu l’histoire, je mélangeais avec la série. Je faisais des liens qui n’étaient pas forcément écrits mais qui faisaient sens avec ce que j’avais vu. J’ai un peu l’impression de m’être inventée ma propre version de La Servante Ecarlate qui ne correspond ni au livre, ni à la série. Et puis la série a continué, sans livre à suivre cette fois-ci.

Forcément, j’ai été très curieuse quand j’ai su qu’une suite allait être publiée. Je me demandais comment les éléments qui avaient été créés pour la série aller s’imbriquer. J’ai été agréablement surprise. Le roman, comme le précédent, est basé sur un texte qui aurait été retrouvé des années après la fin de Gilead. L’idée en elle-même est assez irréaliste, la probabilité de retrouver en plusieurs fois des textes qui parlent à chaque fois des mêmes personnes doit être assez faible. Mais les nouveaux textes donnent du poids à cette civilisation qu’on a envie de mieux connaitre. Presque malgré nous. Presque comme une curiosité morbide. Les testaments nous donnent une autre image de Gilead et surtout nous l’explique. Pour cela, le livre a beaucoup d’intérêt.

Cependant, l’histoire me laisse un peu perplexe sur certains points car j’ai l’impression qu’il répond aux nouvelles saisons alors qu’il ne devrait pas être influencé. Bien sûr, ce ne sont que des petites choses. Mais j’ai l’impression que ça m’embrouille encore plus pour savoir quelle information vient de la série ou du livre!

Pour autant, Les testaments de Margaret Atwood se lit avec beaucoup de plaisir. Si on a perdu un peu de la fraicheur du premier tome, l’histoire est toujours aussi prenante et saisissante ! Et surtout, l’écriture est fluide et agréable. On n’a pas envie de lâcher le livre jusqu’à la fin de l’histoire !

Les testaments – Robert Laffont

Et vous, avez-vous lu Les testaments de Margaret Atwood ?


Epingle-moi sur Pinterest

7 commentaires Ajoutez les votres
  1. J’ai aussi lu ce deuxième livre.
    J’étais septique car j’aimais beaucoup l’idée de la fin ouverte du premier tome. Ça laissé libre à son imagination, de s’imaginer si oui et non il y’allait avoir une fin heureuse.
    Et finalement j’ai beaucoup aimé ce second tome qui se lit si vite. J’ai trouvé ça intéressant de suivre 3 nouveaux personnages qui ont grandit dans Gilead.
    Je pense que je préfère les livres à la série. Je trouve que la série commence à trop tourner en rond.

    Des bisous
    Margot
    https://troughthepasturesofthesky.com

  2. Ayant lu les deux livres sans avoir (encore) vu la série, je peux dire que j’ai adoré et que j’ai trouvé l’ensemble très cohérent. Dur de croire que les deux livres aient été écrits avec autant d’écart car les sujets traités et la vision féministe sont complètement d’actualité. Seul point que j’ai noté (je ne sais pas si ça t’a marqué) : la place de la cigarette. Dans le premier livre, elle est omniprésente, dans le deuxième, on n’en parle plus : le cancer du poumon semble être passé par là !
    Après je suis d’accord avec toi : ça tient en haleine jusqu’au bout et c’est très bien écrit. Le petit plus du deuxième tome ? Plusieurs narratrices avec chacune son style littéraire et son point de vue. Et il est particulièrement intéressant d’avoir celui d’une « méchante » !
    A lire donc : je valide avec toi !

  3. La Servante écarlate. C’est marrant je ne savais pas que le titre avait été traduit comme ça haha
    À lire le résumé, Les testaments m’intrigue. Je trouve ça intéressant que l’histoire se passe 15 ans plus tard et est raconté par deux personnes que tout oppose mais qui dans le fond sont plutôt similaires. Par contre je vois ce que tu veux dire sur le fait que la série aurait peut-être influencé le livre et je trouve ça dommage. Je me demande vraiment si Margaret Atwood avait prévu une suite car La Servante écarlate fut publier en 1985. Depuis j’ai fini ce livre et j’ai vu la première saison de The Handmaid’s Tale et bien que j’ai fini par aimer les deux (pour le livre seulement vers la fin), je suis trop confuse. Les deux oeuvres sont très différentes, le début et la fin sont similaires mais le milieu m’a complètement perturbé. Alors si toi la série influençait ta lecture, moi c’était l’inverse haha je ne sais pas trop si je vais continuer la série d’ailleurs!

    1. Je ne pense pas qu’une suite était prévue à la base. Ca m’étonnerait qu’elle ait attendu aussi longtemps sinon… Mais je pense que l’actualité lui a donné envie de reprendre sa vieille histoire. Car au fond, les sujets féministes qu’elle aborde dans le premier tome sont toujours très présents aujourd’hui ! C’est d’ailleurs ce qui m’avait tant plu, malgré l’âge, je comprenais toujours le livre !

Laisser un commentaire