Balade Parisienne : La Butte aux cailles

Avant d’être Paris comme on la connait, Paris était un ensemble de petits villages et des communautés disséminés dans la campagne. Puis la ville grandissant, les villages ont été absorbés en quartier, devenant des « micro-arrondissements ». Ces villages au sein d’une grande ville sont souvent vu comme des îlots de calme. Avec la Butte aux cailles, on a presque l’impression d’avoir la campagne à Paris. J’étais déjà venu dans ce coin du 13ème arrondissement de Paris, mais je n’avais pas forcément pris le temps de flâner dans les rues. C’est maintenant chose faite, vous venez découvrir avec moi ce quartier de Paris ?

A lire aussi : Balade parisienne : la bibliothèque Richelieu

La Butte Aux Cailles : Un micro-arrondissement oublié à Paris

La Butte aux Cailles tire son nom d’un certain Pierre Caille qui a acheté un vignoble dans la région vers 1543. Pus de trace de vignes aujourd’hui dans ce quartier du 13ème (mieux vaut se perdre vers Montmartre), mais le nom est resté. Autre fait marquant, en 1783, c’était le site du tout premier tour en montgolfière de Jean-François Pilâtre !

En plus de son atmosphère de village qui est très plaisait, vous pourrez trouver à la Butte aux cailles de nombreux cafés et petits restaurants. Je n’ai pas vérifié, mais j’imagine que dans certain restaurant, il doit y avoir de la caille au menu !

Meilleures choses à faire à Butte aux Cailles

Se baigner dans la piscine art déco

Piscine de la butte aux Ccilles

Aussi connue sous le nom de  » Piscine de la Butte aux Cailles « , la piscine se trouve au 5 Place Paul Verlaine. Ouverte au public en 1924, le lieu de baignade est beau à voir avec ses murs de briques rouges, ses hauts plafonds voûtés et ses arcs en béton imposants. De style art déco nouveau, c’est l’une des deux seules piscines à Paris à être classée monument historique. Lors de son ouverture, la piscine était remplie d’eau de source chauffée naturellement.

Faire du shopping vintage

La Butte regroupe une foule de boutiques excentriques et vintage. C’est l’endroit idéal pour chiner des produits inhabituels comme des vieilles cartes postales, des vêtements d’époque ou de meubles anciens. Fait important, il n’y a aucune chaîne de magasins dans la butte aux cailles.

Visiter l’église Sainte-Anne de la butte aux cailles

Eglise sainte-anne de la butte aux cailles

Située au 188 rue de Tolbiac, la belle coupole de l’église Sainte-Anne est de style roman byzantin. Construite entre 1894 et 1912, c’est l’un des bâtiments ecclésiastiques les plus récents de la ville. Je n’y suis pas allée, mais il parait que l’intérieur de l’église est aussi beau que l’extérieur. Les stations de métro les plus proches sont Tolbiac et Place d’Italie.

Boire un café à L’Oisive Thé

Imaginez un café où vous pouvez manger un bon brunch, déguster une bosse tasse et… acheter de la laine pour votre tricot ! Bienvenue à L’oisive Thé, une sorte de café tricot bien connu des gens du quartier.

Profiter des oeuvres de street-art

 

Vous ne pouvez pas aller à La Butte aux cailles sans admirer les nombreux dessins de street art qui ornent les rues. Il existe d’ailleurs des visites guidées entièrement dédiées à ce sujet. L’artiste la plus connue est Miss Tic, mais vous pouvez en trouver plein d’autres !

Meilleures rues à visiter à la Butte-aux-Cailles

Rue de la Butte aux Cailles

rue de la butte aux cailles

Jolie petite rue, la rue de la Butte aux Cailles suit le croissant de la colline. Le jour, c’est plutôt calme. Tandis que le soir, elle devient un vrai rendez-vous pour les amateurs de bars. En effet, à la tombée de la nuit, l’endroit prend vie lorsque tous les bars et restaurants qui bordent ses deux côtés ouvrent leurs portes…

Rue Daviel

Tout l’intérêt de la rue Daviel est d’avoir l’impression qu’on est très loin de Paris ! Effectivement, pas d’architecture Hausmannienne par ici, mais des maisonnettes qui rappellent l’Alsace et l’est de la France. Perpendiculaire, vous pouvez aller voir la Villa Daviel, une charmante ruelle pavée bordée de petites maisons où on se verrait bien habiter !

Rue Alphand, Passage Barrault et Passage Sigaud 

street art passage barrault paris 13

Ces trois rues sont typiques de l’esprit de village qui caractérise la butte aux cailles. Un peu hors du temps, c’est vraiment l’âme du quartier que l’on peut sentir dans ces rues

Place Paul Verlaine

Place Paul Verlaine

Je triche un peu, ce n’est pas une rue mais une place qui n’est pas sans rappeler l’espace central d’un village. La fontaine au centre abrite une source où les habitants puisaient (et puisent encore) l’eau directement d’un puits naturel dès le 20ème siècle. C’est censé être une eau très pure, la même qui alimente la piscine située juste à côté.

Rue Michal

Cette rue pittoresque et isolée est l’endroit idéal pour prendre des photos du dôme de l’église, ainsi que pour profiter d’un endroit au calme. En ouvrant l’oeil, vous pourrez tomber sur quelques oeuvres de street art.

Rue des Cinq Diamants

rue des 5 diamants

La rue des cinq diamants possède de nombreuses maisons du XIXe siècle. Bien que la Butte aux Cailles ait peu d’attraits (on vient voir le quartier et son ambiance, mais il y a peu de lieux à visiter en soi), cette rue est une rue douce où l’on peut profiter pleinement des oeuvres de Miss Tic.

 

Cette visite guidée de ce quartier méconnu de Paris vous a plu ? Prêts à découvrir à votre tour la Butte aux cailles ?


Epingle-moi sur Pinterest

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Paris, la ville pleine de surprise 🙂 c’est marrant comme Paris cache des petits quartiers comme ça. Ça permet de s’évader loin des quartiers trop touristiques. En tout cas je ne connaissais pas du tout, alors j’ai adoré cette visite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *