Confidence d’une accro à son portable

Au début de la semaine, je suis tombée sur un article d’un de mes camarades d’école sur le temps qu’on passe à scroller sur nos portables. Il parlait de ses (mauvaises) habitudes qu’il a dès le réveil et je me suis beaucoup reconnue dans ce qu’il disait. Notamment parce qu’on a le même type de job : je crée du contenu sur internet que les gens doivent avoir envie de lire et regarder. Et du coup je passe aussi beaucoup de temps sans me déconnecter pour pouvoir suivre ce qui se passe.

Ce qui est marrant, c’est que je n’ai jamais été quelqu’un d’accro à la télé. J’ai (miraculeusement ?) échappé à tout ce qui était Star Academy et compagnie et je me suis mise à regarder des séries très tard. Pour moi, l’utilisation de la télévision se résumait au film que l’on regardait le soir en famille, mais c’était un DVD, pas un programme d’une des chaines.

Au contraire, je dis toujours que j’ai « découvert » internet très tôt. J’ai connu (j’ai l’impression d’être vieille en disant ça, ahah) internet quand on était encore qu’un pseudo anonyme et un avatar. J’ai participé à de nombreux forums de RPG, travaillant ma plume au contact d’inconnus qui écrivaient mieux que moi. Et puis il y a eu MSN, les premiers blogs etc, et j’ai continué dans mon addiction. Pour ne rien arranger, j’ai fini par découvrir comment c’était facile de « pirater »  pour voir des séries quand je voulais.

Autant vous dire que la télévision a eu encore moins d’intérêt pour moi puisque je pouvais tout avoir à porté de clics. Ce qui est marrant maintenant avec le recul, c’est que j’ai toujours regretté qu’il n’y ait pas assez de programmes « intéressants » et beaucoup trop d’émissions où on pose son cerveau.

Je perds mon temps tous les jours en étant ultra connectée

Mais qu’est-ce que je fais moi maintenant avec mon portable ? Je scrolle. Je me réveille le matin, je vais voir mes notifications. Comme j’ai aussi le compte de mes clients à porté de doigts, j’ai souvent envie de voir si tout va bien. Dans les transports, je lis des articles du Monde pour me tenir au courant de l’actualité.

La journée, sous prétexte de faire un peu de community management pour me changer les idées (et vérifier que tout va bien…) je déverrouille régulièrement mon portable pour voir ce qui se passe sur les réseaux sociaux. Je suis devenue passive. Je clique sur les applis sans même y réfléchir. Et qu’est-ce que ça m’apporte ? Parfois de l’inspiration, des nouvelles idées. Mais soyons honnêtes, la plupart du temps, je perds juste mon temps parce que j’ai pas envie de me mettre à la tâche qui m’attend.

Je suis devenue accro à mon téléphone, on ne va pas se mentir. Je ne sais plus me déconnecter. Avec les notifications, nos écrans sont conçus pour qu’on y revienne avec gourmandise. Je pensais avoir trouvé la parade, depuis quelques mois je n’ai plus aucunes notifications. Oui mais du coup je ne sais pas s’il se passe quelque chose, et j’ai envie d’aller voir. Le serpent se mord la queue n’est-ce pas ?

digital detoxSlow life

Je veux apprendre à me déconnecter

Alors comme Charles dans son article, j’ai moi aussi envie de me reprendre en main et d’arrêter d’être aussi passive : je veux arriver à me déconnecter quelques minutes pendant la journée. J’ai plein de projets où j’ai l’impression de manquer de temps pour les réaliser, mais si déjà j’arrêtais de perdre mon temps à regarder la vie des gens, ça serait plus facile !

Alors pour les prochains mois qui arrive, je veux me fixer un challenge. Aujourd’hui selon mon iPhone, je passe en moyenne 4h20 sur mon téléphone par jour. Oui c’est énorme, on ne va pas se mentir. Je peux me trouver pleins d’excuses comme une partie de mon job se fait sur portable, c’est faux. Mon ordi est compétent pour la plupart des tâches que j’ai à effectuer. Je souhaite arriver à deux fois moins, soit 2h par jour.

Je ne me fixe pas de date limite, mais pour y arriver, j’ai quelques idées :

Pour ne plus être passive :

  • Passer plus de temps sur ce blog et faire en sorte de ne plus travailler à flux tendu comme je le fais aujourd’hui.
  • Reprendre l’écriture que j’ai un peu trop délaissé
  • Progresser en photographie

Pour m’occuper les doigts :

  • Reprendre sérieusement mon Bullet Journal
  • Essayer enfin la broderie sur ce petit t-shirt blanc qui n’attend que ça
  • Ne pas oublier que je me sens toujours mieux après avoir fait du sport (même si ça donne des courbatures), alors pourquoi s’en priver ?

J’espère que d’ici un mois, je pourrai déjà vous faire un premier retour positif sur mes nouvelles résolutions!

Et si vous me suiviez dans ce challenge de déconnexion ?


Epingle-moi sur Pinterest !

10 commentaires Ajoutez les votres
  1. Ahahah. Je suis typiquement dans le même travers que toi : alors que je suis en train de m’abonner à mon passe-temps favori (classement de photos et conception de livres-photos), je dois patienter 2 minutes pendant un enregistrement un peu long et que fais-je ? Je file sur mon tel pour lire ton article ! On ne se refait pas !

    J’aimerais te suivre dans ton challenge mais j’ai du mal à m’en croire capable ! Et pourtant, je ne suis pas sur les réseaux sociaux ! Je me déculpabiliser en me disant que j’utilise mon tel surtout pour le côté pratique mais je sais que je me berce d’illusions… le mal de notre siècle ? Bon courage en tout cas !!

    1. C’est pas facile non plus pour moi je t’avoue… Cette première semaine n’est pas une franche réussite, même si j’ai (enfin) repris mon bullet journal ! On va faire la politique des petits pas.

  2. Et que devrais je dire moi qui suis encore plus accro qu’une ado !!!
    Heureusement, il y a le DIY qui me sauve, couture, broderie, tricot, crochet etc … Mais pour déconnecter encore plus, en effet, c’est le sport et mettre son nez dehors !
    Je vais te suivre à fond dans ton challenge !

  3. Je pense que nous sommes très nombreux à partager ce problème avec nos téléphones. Les chiffres relatifs au temps d’écran que me remonte mon téléphone chaque jour me font un peu peur, d’autant que je ne me rends pas compte du tout au fil de la journée.
    Personnellement je me suis remise à l’écriture sur mon blog, j’ai recommencé à lire (chose que j’avais beaucoup négligé) et j’ai commencé à m’occuper de mon appartement qui a besoin d’un petit coup de frais et d’une nouvelle déco. Pour l’instant c’est ça qui m’occupe la tête. Il faudra que je trouve d’autres subterfuges pour me détourner de mon téléphone ^^’.

    1. Lire est un très bon moyen de déconnecter effectivement ! J’ai remarqué qu’il m’arrive souvent de jouer à moitié sur mon portable quand je regarde un film ou une série, mais je n’ai pas ce problème avec les livres car je suis toujours très concentrée quand je lis.

  4. Hello ! Je travaille aussi sur internet mais ça me fait un peu l’effet inverse. Evidemment je regarde mon téléphone dès le réveil mais une fois ma journée terminée je ne retourne quasiment plus sur les réseaux sociaux (une overdose ?). Quand je vais me coucher, c’est pareil, je réponds uniquement à mes sms et je vérifie que mon réveil est bien activé et c’est tout.
    Pour les notifications, j’en ai désactivé quelques unes, notamment Twitter et Instagram puisque j’estime que « ça peut attendre » quand on n’est plus dans le domaine professionnel.
    Je me sens beaucoup mieux depuis mais je me bats toujours pour ne pas toucher à ce fichu téléphone le matin puisque ça me fait bien perdre une bonne heure mine de rien

    1. Je ne touche plus à Facebook quand je quitte le boulot (et comme j’ai un compte pro pour ne pas être dérangée toutes les 5 min, je me connecte quasiment jamais à mon compte perso), mais Instagram… Je continue d’y aller ! J’aimerais bien ne plus regarder mon portable dès que j’ai les yeux ouverts, mais comme c’est aussi mon réveil, la tentation est dure !

  5. Comme toi, la création de contenu fait partie de mon quotidien au boulot et pour rester dans la course, il faut se tenir au courant de ce qui se fait. Ce qui signifie « scroller » des heures durant et surtout comme tu dis, j’ai développé cette étrange consommation passive. Scroller juste pour dire de scroller, c’est devenu une habitude. Le fait d’avoir arrêté les notifications m’aide quand même un peu dans ma consommation. Et étrangement je trouve ça plus excitant de tout à coup se connecter et voir qu’on a 3 DM plutôt que de recevoir une notification pour chaque et répondre à chacune séparément. J’ai regardé ma consommation journalière et je suis généralement autour des 3h30-45 mais j’aimerai la diminuer un peu plus en semaine. Je vois par contre qu’elle est moins intense le weekend, j’essaie de sortir, faire autre chose et ça m’aide beaucoup. Comme tu dis s’occuper les doigts, j’ai déniché quelques livres en seconde main et ça me titille de les dévorer. En tout cas je me retrouve énormément dans ton article et ça m’a fait du bien de te lire, ça m’a fait comme une petite piqure de rappel héhé 🙂

  6. J’ai mis en place la limitation d’application principalement pour les réseaux sociaux récemment et ça aide vachement à se concentrer sur soi déjà et éviter la comparaison souvent automatique avec les amis (et inconnus!). 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *