Que faire l’été en Chartreuse ? – Vacances à la montagne

Passer des vacances à la montagne, quelle drôle d’idée ? Pas du tout, la montagne a plus à vous offrir que la neige et le ski et se révèle toute aussi intéressante à visiter l’été que l’hiver ! Dans cet article, je vous propose quelques inspirations si vous vous demandez que faire l’été en Chartreuse !

***

Longtemps, j’ai passé mes vacances en Bretagne, au pied de la mer, à faire des châteaux de sable ou à me baigner. Passer les vacances d’été à la montagne ne me venait même pas à l’idée puisque les montagnes, j’y vivais toute l’année ! La donne a un peu changé depuis que j’ai quitté Grenoble et il y a quelques temps, j’ai eu l’occasion de passer une petite semaine dans le massif de la Chartreuse et j’ai adoré l’expérience.

Que faire l’été en Chartreuse ?

Situé dans la région Rhône-Alpes, entre les départements de l’Isère et de la Savoie, le massif de la Chartreuse est un massif montagneux des Préalpes qui s’étend de Chambéry au nord jusqu’à Grenoble au Sud. Il culmine à 2 082 mètres d’altitude à Chamechaude et est classé « Parc naturel régional » depuis 1995. Le massif de la Chartreuse possède aussi une réserve naturelle, la Réserve naturelle des Hauts de Chartreuse qui s’étend du Mont Granier au Nord, à la Dent de Crolles au sud. Accessible uniquement à pied ses grandes étendues et sa beauté en font un lieu très apprécié par les randonneurs.

Pour moi, la Chartreuse a toujours fait partie du paysage. Je la voyais depuis ma fenêtre et j’y allais fréquemment pour faire des randonnées l’été (en râlant généralement car on m’avait levé trop tôt) ou pour aller skier les bonnes années de neige. C’était donc évident pour moi d’y retourner une fois adulte ! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il y a plein de choses à faire en Chartreuse l’été, et la tendance est au développement de ces activités secondaires afin de palier au manque chronique de neige.

Passer ses vacances d'été à la montagne

Faire des randonnées

Si vous avez prévu de passer l’été en Chartreuse, pour quelques jours ou plus, l’une des activités principales est bien évidemment la randonnée ! Avec 1 000 km de sentiers balisés, des sommets faciles ou sportifs, au fil de l’eau ou dans un village, vous avez le choix quelque soit votre niveau ! Je vous avais d’ailleurs partagé précédemment 3 idées de randonnées à faire en Chartreuse.

Pour les adeptes, la Chartreuse est une grande destination de Trail ! Vous trouverez à Saint Pierre de Chartreuse la première station de trail d’Europe. La station vous propose des parcours (bleu, vert, rouge ou noir comme au ski), des équipements et des services adaptés à la pratique du trail. Si vous cherchez un coach pour vous entrainer, vous êtes au bon endroit !

Se relaxer dans des bains nordiques

Après une longue randonnées, rien de tel qu’un petit spa pour vous remettre en jambes. Tous les chalets que vous pourrez louer dans le coin ne sont pas équipés, loin de là, mais vous pouvez vous rendre à Oréade Balnéo à Saint Pierre de Chartreuse. Là-bas, vous pourrez profiter du sauna chauffé au bois, bains nordiques en extérieur, yourte de repos.

Infos pratiques : La balnéo est ouverte 6J/7 (fermeture le mercredi) et 7J/7 pendant les vacances scolaires. Comptez 26€ par adultes pour profiter de tout l’équipement.

Se rendre au monastère de la Grande Chartreuse et découvrir son musée

La Chartreuse est aussi un haut lieu culturel grâce à la présence du monastère de la Grande Chartreuse. C’est le premier monastère et la maison-mère des moines de l’ordre des Chartreux fondé par Saint Bruno.

Situé à 850 m d’altitude et composé de 35 cellules de pères, 4 hectares de toitures, 8 clochers, le monastère est toujours en activité ! Les moines Chartreux ont fait voeux de silence, le monastère ne se visite pas pour leur laisser leur quiétude. Cependant, la maison basse du monastère et ancien lieu de vie des frères a été réaménagé en musée de la Grande Chartreuse pour mieux comprendre le mode de vie des moines et comprendre le mystère de leur ordre.

Monastère de la Grande Chartreuse

Monastère de la Grande Chartreuse

Infos pratiques : Visite d’1 à 2h avec audioguide (plusieurs langues + un audioguide spécifique pour les enfants). Possibilité de visite guidée sur réservation.

Visiter les caves de la Chartreuse

Peut-être qu’avant même d’avoir lu cet article, le mot « Chartreuse » ne vous était pas inconnu ? En effet, c’est également le nom de la célèbre liqueur ! Aujourd’hui encore, elle est toujours produite par les moines sous l’égide de 2 d’entre eux qui en supervise la production à Aiguenoire dans la Vallée de Chartreuse.

Pour découvrir quelques secrets de la célèbre liqueur (la recette elle, reste secrète), il faudra vous rendre aux Caves de Chartreuse à Voiron. Jaune, Verte, cuvée spéciale, centenaire… Prenez le temps de gouter les différentes recettes (avec modération) pour vous faire une idée sur les différentes palettes de saveurs. Personnellement, j’ai une nette préférence pour la Chartreuse centenaire !

La liqueur Chartreuse à travers les âges

Anecdotes pour briller en soirée : Quentin Tarantino aime tellement la Chartreuse que dans son film “Boulevard de la mort”, sorti en 2007, la chartreuse n’est ainsi pas un simple alcool, elle est un élément de l’histoire. Une séquence lui est même consacrée : “Chartreuse, the only liquor so good they named a color after it

Dans un autre genre, moins connu, après avoir découvert la Chartreuse en 2011 dans leur loge à Musilac, ZZ Top ont carrément sorti une chanson qui s’appelle “Chartreuse” en 2012.

Infos pratiques : Comptez une trentaine de minutes en voiture entre Voiron et le site du monastère et du musée.

10 boulevard Edgar Kofler
38500 Voiron
France

Se baigner dans le lac de Paladru

Vous avez un peu chaud après votre visite des caves de la Chartreuse ? Continuez votre route jusqu’au lac de Paladru.

Avec une superficie de 392 hectares (6km de long, 1km de large) c’est le 5ème lac naturel de France d’origine glaciaire. Sa couleur bleue turquoise (c’est un peu les Caraïbes de la région), lui vient de la craie lacustre.

A l’origine l’emplacement d’un glacier, ses rives ont accueilli en 2700 avant Jésus-Christ l’une des 1ères communautés humaines de l’Isère. Plus tard, ce sont les chevaliers de l’An Mil qui s’installent sur le site. Vous pouvez en apprendre plus au Musée archéologique de Paladru.

4 plages municipales permettent d’accéder au lac :

  • la plage du Pin (payante)
  • la plage de Paladru (payante)
  • la plage de Montferrat (payante)
  • la plage de Charavines (gratuite)

Astuce : pour plus de tranquillité, je vous conseille de louer un pédalo à la plage des Dauphins et de profiter du lac pour vous tout seul en vous éloignant des rives !

Lac de Paladru à Charavines

Découvrir les joies du parapente

En Chartreuse, on aime s’envoyer en l’air ! Avec un emplacement idéal et un panorama exceptionnel, les parapentistes de toute l’Europe font le déplacement pour voler en Chartreuse.

Le spot le plus connu est celui de St Hilaire du Touvet qui permet une vue exceptionnelle sur la chaîne de Belledonne. L’originalité ? Atterrir dans la vallée et remonter en funiculaire pour moins d’efforts.
Celui de St Pierre de Chartreuse est aussi un spot qui vaut le détour ! L’hiver, vous pouvez en télésiège l’hiver et l’été en voiture. Le décollage vous donnera vue sur 3 sommets mythiques de Chartreuse : le Grand Som, le Charmant Som et Chamechaude.

Présent en Chartreuse fin septembre ? Participez à la coupe Icare ! Chaque dernier week-end septembre, passionnés de vol libre ou petits et grands enfants se réunissent par dizaines de milliers pour la manifestation mondiale du vol libre. Depuis plus de 45 ans, la Coupe Icare offre du rêve et du frisson avec ses déguisements et ses nombreux sauts.

Manger local

C’est un refrain bien connu quand vous faites des vacances en France : il faut gouter à la cuisine locale ! La cuisine dauphinoise, qui correspond aux trois départements de la Drôme, des Hautes-Alpes et de l’Isère, est un compromis entre celle de la Provence et celle de la Savoie. Si bien sûr vous pourrez manger tartiflette, raclette et autres plats en « ette », la cuisine dauphinoise tire ses racines à la fois dans une tradition méditerranéenne et alpine, ce qui lui a donné des spécificités qui lui sont propres.

Cette partie mériterait un article à lui tout seul, mais il vous faut à tout prix gouter :

  • Les fromages : St Marcellin, St Félicien, Mont Granier, tomme de Chartreuse, le bleu de Sassenage.
  • Le gratin dauphinois
  • Les ravioles du Dauphiné
  • La noix de grenoble
  • Le chocolat Bonnat

Où dormir ?

Rien de tel que de dormir dans l’un des nombreux chalets de la Chartreuse pour profiter à fond de l’expérience ! Petit cabine pour amoureux, ou grand chalet familier, traditionnel ou atypique vous trouverez facilement chaussure à votre pied. Je vous conseille de vous baser à St Pierre-de-Chartreuse : ce petit village de montagne a possède commerces et restaurants et se situe à un emplacement idéal pour la plupart de vos activités

où dormir en Chartreuse

Comment venir en Chartreuse ?

Les portes du massif de la Chartreuse sont accessibles depuis les gares SNCF de Voiron, Chambéry et Grenoble. A partir de là, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Louer une voiture.
  • Prendre un taxi.
  • Faire du covoiturage.
  • Prendre les transports en commun.

Je vous conseille de louer une voiture : une fois arrivée à destination, il sera beaucoup plus facile pour vous de rayonner autour de toutes vos activités !

Que faire autour de la Chartreuse ?

Vous avez déjà eu le temps de tester toutes les activités à faire en Chartreuse l’été ? Etendez votre voyage atour de la Chartreuse !

Grenoble et son musée Dauphinois

Installé sur les pentes de la Bastille à Grenoble dans le couvent Sainte-Marie d’en-Haut, le musée Dauphinois relate l’Histoire des habitants d’origine et d’adoption des Alpes dauphinoises comme avec leurs hôtes de passage. Lieu d’investigation de toutes les périodes de l’histoire alpine, il est aussi un espace de réflexion sur notre temps. Vous pouvez notamment y trouver un espace dédié à l’histoire du ski !

Encore un peu de temps devant vous ? Montez en haut de la bastille (en prenant les oeufs ou à pieds) pour admirer la vue sur toute la vallée !

Le Parc Naturel Régional du Vercors

Autre parc naturel régional à ne pas manquer dans la région : celui du Vercors, haut lieu de la résistance ! Tout comme en Chartreuse, vous pourrez y randonner en profitant de ses 4 600 km de sentiers et de ses paysages époustouflants. N’en doutez pas, la région est magnifique.

Se rafraichir dans la grotte de Choranche

Toujours dans le Vercors, la grotte de Choranche vous invite à explorer les entrailles calcaires. Entre Pont-en-Royans et Villard de Lans, une visite guidée d’une heure vous emmène dans l’une des plus belles grottes de France. Le paysage de stalactites par milliers, les eaux cristallines et les étonnants animaux cavernicoles (j’ai un gros faible pour le protée, une espèce qui peut vivre jusqu’à 102 ans !). Clou du spectacle, la visite se termine dans la grande Salle de la Cathédrale avec un spectacle de son et lumière.

Visiter les villes d’Aix-les-Bains et d’Annecy

A quelques centaines de kilomètres de Grenoble, au bord du lac du Bourget, Aix-les-Bains est une station thermale qui s’est beaucoup développée pendant la Belle Époque. C’est encore aujourd’hui un lieu dédié au bien-être, que l’on surnomme la Riviera des Alpes pour son cadre de rêve, entre lac et montagnes. Vous m’avez déjà lu plusieurs fois évoquer ce nom, car c’est la ville où se passe le festival Musilac ! Entre lac et montagne, le cadre est idéal. Si vous arrivez en train, les rails suivent les courbes du lac pour un spectacle qui ne vous laissera pas indifférent !

Aix-Les-Bains et le lac du Bourget

Annecy elle, est appelé la petite Venise des Alpes pour ses canaux qui parcourent une grande partie de la ville. Elle possède aussi un lac où il est très agréable de faire du pédalo l’été !

Annecy et ses canaux fleuris

Est-ce que vous avez déjà passé des vacances d’été en montagne ?

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura donné envie de passer des vacances d’été en Chartreuse ! Venez me dire en commentaires si vous avez déjà fait la montagne l’été !

PS : Des « y » se sont glissés tout au long de cet article. C’est normal, c’est l’accent Dauphinois qui revient 😉

8 commentaires Ajoutez les votres
  1. J’adooooooore les randonnées mais ça fait longtemps que je n’en ai pas faites ! Et avec un an et demi sans sport, la prochaine va me cramer ! x) En tout cas, les paysages donnent envie !

    Quatre hectares de toitures ! Je ne savais même pas que l’on mesurait les toitures en hectares !

    Le lac aussi bonne bien envie !

    Mais alors, te moque pas, hein, mais je crois bien que j’ai jamais vu écrit « gratin dauphinois » ou que ça m’a pas marquée, du coup j’ai toujours cru que c’était « gratin d’aufinois ou ofinois ou… » je sais pas, en fait x)

    1. Généralement, tu n’as pas assez de toit pour parler en hectares, mais là clairement parce que c’est que c’est très très grand ahah.
      Pour le gratin Dauphinois, ton anecdote m’a fait rire : ça me parait tellement le mot le plus courant du monde . Comme quoi, on n’est pas le centre du monde ^^

Laisser un commentaire